Période en entreprise : focus sur le Service Civique

La période obligatoire en entreprise peut être réalisée via le Service Civique. Il s’agit d’un engagement volontaire de 6 à 12 mois ouvert aux 16-25 ans pour l‘accomplissement d’une mission d’intérêt général (sport, humanitaire, environnement, solidarité etc). L’Etat verse une indemnité de 473€ et l’organisme d’accueil une prestation de 108€ pour aider aux frais d’alimentation ou de transport.

Un contrat d’engagement de service civique est établi entre les différentes parties.

Rythme des études

Les MSc & MBA INSEEC proposent 2 rentrées annuelles (octobre et février) et également différents rythmes pédagogiques. Vous trouverez ci-dessous des exemples de rythmes de formation possibles. Contactez le campus désiré afin de connaître le rythme correspondant à la formation souhaitée.

3 jours école / 2 jours entreprise
pendant 1 semestre puis 1 semestre
à temps plein en entreprise.

4 jours école / 11 jours
en entreprise
durant toute l’année scolaire.

1 semaine école / 3 semaines
en entreprise
durant toute l’année scolaire.

Aspects techniques du Service Civique

Le Service Civique permet à l’étudiant de s’engager, pour une période de 6 à 12 mois dans une mission en faveur de la collectivité

Le Service Civique, c’est une possibilité de vivre de nouvelles expériences et  d’ouvrir son parcours à d’autres horizons en effectuant une mission au service de la collectivité.

C’est une opportunité de développer ou d’acquérir de nouvelles compétences. Ainsi, toute mission de Service Civique est accompagnée d’un tutorat individualisé et d’un accompagnement à la définition du projet d’avenir de l’étudiant.

Le Service Civique prend en compte les besoins et les attentes de l’étudiant et constitue une étape importante de son engagement dans la société.

QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR POUVOIR M’ENGAGER EN SERVICE CIVIQUE ?
QUELLES SONT LES MODALITÉS DE L’ENGAGEMENT DE SERVICE CIVIQUE ?
  • Le Service Civique est accessible à tous les jeunes de 16 à 25 ans et est élargi à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Afin de valider le contrat d’engagement en Service Civique avec l’organisme d’accueil, il suffit de fournir l’une des pièces administratives suivantes :
    – une pièce justifiant de votre nationalité française, celle d’un état membre de l’Union européenne ou de l’espace économique européen ;
    – un titre de séjour régulier en France effectif depuis plus d’un an ;
    – un titre de séjour régulier en France effectif sans condition de durée si vous possédez le statut d’étudiant étranger, de réfugié ou si vous êtes bénéficiaire de la protection subsidiaire. Les étrangers possédant une carte de séjour pluriannuelle générale délivrée après un premier document de séjour sont également éligibles au dispositif.
  • Aucune autre condition n’est requise en particulier. Il n’y a pas de conditions de diplôme ni d’expérience professionnelle. Ce sont les savoirs-être et la motivation qui comptent avant tout.
  • Le Service Civique est un engagement volontaire pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans un des neuf domaines d’interventions reconnus prioritaires pour la Nation : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport.
  • Un accompagnement pour faciliter le déroulement de la mission est proposé. Il s’agit d’une phase de préparation et d’accompagnement dans la réalisation de la mission, d’une formation civique et citoyenne et d’un appui à la réflexion sur le projet d’avenir.

Contrat & Rémunération

L’étudiant ne peut pas signer un contrat d’engagement à la place d’une convention de stage.Votre organisme d’accueil ne peut aucunement modifier le contenu de votre mission de Service Civique pour la faire correspondre à un stage qui a pour objet de valider des compétences préalablement identifiées et cohérentes avec le cursus de l’étudiant.

De plus, une dispense de stage ou d’enseignement ne peut être demandée auprès de l’établissement d’enseignement supérieur qu’après réalisation du Service Civique et reste soumise à l’appréciation de l’établissement sur la base du bilan nominatif réalisé en fin de service civique, sans garantie d’obtenir la dispense. En effet, cette modalité est retenue lorsqu’il est dûment constaté que l’étudiant a acquis les compétences, connaissances et aptitudes correspondantes à celles qu’il aurait obtenues et développées au cours d’un stage ou d’un enseignement. La dispense peut être partielle ou totale.

Il appartient à l’étudiant de contacter son établissement, de formuler une demande écrite auprès du responsable de sa formation et des stages pour bénéficier du dispositif de validation. A l’appui de cette demande, il doit fournir le bilan nominatif réalisé avec son tuteur lui permettant de justifier des activités menées en Service Civique et afin d’identifier les aptitudes, les connaissances et les compétences acquises pendant la durée de son engagement.

Les modalités sont prévues par la circulaire n° 2017-146 du 7 septembre 2017 relative à la reconnaissance de l’engagement des étudiants dans les établissements d’enseignement supérieur sous tutelle directe du ministère en charge de l’enseignement supérieur.

Le Service Civique ouvre droit à une indemnité financée par l’Etat de 472,97 euros net par mois quelle que soit la durée hebdomadaire du contrat.
En plus de ces 472,97 euros, l’étudiant peut  percevoir une bourse de 107,66 euros si :

  • il est bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA) au moment de la signature du contrat de Service Civique ou si il appartient à un foyer bénéficiaire du RSA ;
  • il est titulaire d’une bourse de l’enseignement supérieur du 5ème, 6ème ou 7ème échelon au titre de l’année universitaire en cours. Ce critère ne concerne donc l’étudiant que s’il poursuit ses études en même temps que sa mission.

Enfin, les organismes d’accueil doivent lui verser une prestation nécessaire à la subsistance, l’équipement, l’hébergement ou au transport. Elle peut être servie en nature, au travers notamment de l’allocation de titre-repas, ou en espèces. Le montant minimal mensuel de cette prestation est fixé à 107,58 euros.

Plus d’informations sur le site : https://www.service-civique.gouv.fr/

Entreprises : proposez vos offres !

Le Service des Stages et Relations Entreprises des MSc & MBA INSEEC assure un lien permanent entre les entreprises proposant des missions, et les étudiants. Il s’attache, pour ce faire, à développer les ressources et réseaux professionnels d’INSEEC U. Il met à disposition des étudiants la base des diplômés travaillant en France et à l’étranger.

Tout au long de l’année, des événements professionnels sont organisés pour optimiser le réseau des étudiants et les opportunités qui leurs sont offertes (Forum de l’alternance, Business Week, Conférences professionnelles, Afterworks, Conférences métiers, etc).

Cliquez sur le campus de votre choix afin d’être redirigé vers la plateforme correspondante :

Contacts

Pour joindre le Service des Stages & Relations Entreprises des MSc & MBA INSEEC:

INSEEC MSc & MBA Paris
careercenter.msc.paris@inseec.com
01 40 38 77 61

INSEEC MSc & MBA Bordeaux
Guillaume ROSSIGNOL
05 56 01 22 10

INSEEC MSc & MBA Lyon
Sophie FORTUNA
04 78 29 77 40

INSEEC MSc & MBA Chambéry
Christine VISENTIN
04 79 25 34 32