A l’heure de la communication digitale, ce poste est désormais essentiel dans le business du sport. Au moment où les budgets de communication sont surveillés de près, le digital est un moyen efficace – et moins coûteux – de relayer l’information.

Missions

Le Community Manager doit être un véritable touche à touche du numérique. Il doit se montrer consciencieux mais surtout très curieux. Car dans le digital, tout change à 1000 km heure.

Il doit être capable de veiller et d’analyser au quotidien. Mais surtout, et c’est souvent le plus dur, de prendre la parole au nom de l’institution.

Il exerce dans un club, une fédération, un organisateur d’évènementiels. Les opportunités sont nombreuses à tous les niveaux, clubs professionnels et amateurs qui cherchent à se professionnaliser pour progresser. Evolution vers la direction de la communication.

Selon la taille de la structure et la définition du poste, la fourchette est large, un Community Manager peut gagner entre le Smic et 2000 € bruts par mois au démarrage.

Compétences

Le community manager est un peu le journaliste des temps modernes. Il doit posséder des compétences rédactionnelles remarquées.

L’orthographe n’est pas un secret pour lui.

Il a une bonne appréhension des grandes tendances du marché.

Il maîtrise l’anglais.

Il a le goût du travail en équipe, est force de proposition et fait preuve de créativité.