Publics concernés & prérequis

Diplômés français ou étrangers, de préférence dans le secteur concerné, provenant d’écoles de commerce, de l’université ou des écoles d’ingénieurs pouvant attester d’un :

  • Niveau bac+4 ou équivalent, soit 240 crédits ECTS

Pour la VAE : Diplômés d’un bac+3 ayant au minimum cinq années d’expérience professionnelle (hors stage et alternance) dans le secteur concerné.

Objectifs de la formation

Le programme prépare les étudiants à occuper des postes de cadres de direction dans les établissements de santé ou de services à la personne. L’obtention de ce 3e cycle spécialisé dans le domaine de la santé ouvre les portes à des fonctions de direction dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales qu’elles soient publiques ou privées, associatives ou dépendant de collectivités territoriales. Le programme s’adresse à deux types de publics :

– Étudiants titulaires d’une formation en économie, gestion, droit social, médecine, pharmacie…

– Professionnels du secteur de la santé (cadres de direction du secteur sanitaire et social, cadres de santé, chefs de services éducatifs…) qui souhaitent valider leurs acquis et expériences par un diplôme de Niveau 1 afin de prétendre à des fonctions de direction. Pour ces professionnels, les séminaires peuvent se dérouler sur 2 jours uniquement , les vendredis et samedis. Chaque participant doit réaliser une mission d’expertise dans le cadre de son propre établissement ou d’une autre structure.

Les infirmères, sages-femmes et autres professions paramédicales, les éducateurs spécialisés, les travailleurs sociaux, les délégués médicaux peuvent préparer une 1re année de Master of Science Directeur des Établissements de Santé (Bac+4) pour intégrer ensuite la 2e année (Bac+5).

Je souhaite




INSEEC U. s'engage à ce que la collecte et le traitement de vos données effectués à partir de ce site, soient conformes au Règlement général sur la protection des données (RGPD) et à la loi Informatique et Libertés.
En savoir plus

Les débouchés métiers

Ce programme de 3ème cycle forme aux métiers suivants : Directeur d’EHPAD, médecin  coordonateur régional, directeur de foyer, cadre supérieur de santé, Directeur des achats, gestion des appels d’offres et suivi des marchés…

Les objectifs

Les objectifs en termes de compétences de cette formation sont d’être capable de :

– Manager les Ressources Humaines (GPEC, audit social, gestion des conflits et des relations sociales) ;

– Gérer les éléments comptables et financiers appliqués aux établissements de santé ;

– Piloter la qualité et la gestion des risques (démarche qualité et certification, gestion des risques, gestion des protocoles d’hygiène et risques biologiques, gestion et communication de crise) ;

– Maîtriser les spécificités environnementales et la réglementation (droit des usagers, économie de la santé et réformes du système de santé, relations avec les instances de tutelle, informatique et SI) .

Certification professionnelle délivrée et blocs de compétences associés

Ce programme délivre le Titre de « DIRECTEUR DES ETABLISSEMENTS DE SANTE » INSCRIT AU RNCP AU NIVEAU 7 SOUS LE CODE 15964.

Arrêté du 8 décembre 2017 publié au Journal Officiel du 21 décembre 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles.
Cette Certification est accessible par la VAE.

Vous pouvez retrouver les blocs de compétences associés à ce titre RNCP sur ce lien.

Cours spécialisés

 GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE

ÉTATS FINANCIERS ET DIAGNOSTIC

Analyse de l’information financière, économique et réglementaire pouvant impacter la situation actuelle et probable d’un établissement de santé. Identification des causes de difficultés présentes ou futures d’un établissement. Étude, identification des risques et proposition de solutions.

OUTILS DE GESTION ET DE FINANCEMENT

Aide au pilotage stratégique et opérationnel et prise de décision. Mesure des activités, des produits, des coûts et des résultats. Réalisation des budgets prévisionnels en lien avec la stratégie et les objectifs. Participation à la mise en place et au développement du système de gestion. Production des rapports de gestion et des tableaux de bord pour aider à la prise de décision et contribution à l’efficacité et à l’efficience des processus de management. Cohérence entre l’organisation fonctionnelle, les objectifs et les moyens de l’établissement avec le système d’information et de gestion.

ÉVALUATION ET PARAMÉTRAGES BUDGÉTAIRES

Appréhension de l’architecture budgétaire. Différenciation des sections tarifaires. Analyse des comptes de charges et de produits. Définition des paramètres d’évolution des dépenses et des recettes. Appréhension de la procédure comptable et budgétaire. Utilisation des outils de contrôle et de gestion. Mise en œuvre d’indicateurs économiques. Maîtrise des enjeux institutionnels. Construction de tableaux comparatifs des charges et produits pluriannuels.

CONTRÔLE DE GESTION DES ACTIVITÉS DE SERVICE À LA PERSONNE

Appréhension du système « entreprise » dans sa globalité et modélisation pour les besoins de contrôle. Calcul des coûts, des prix et des marges en vue de décider. Organisation de la production et de l’exploitation de l’information de gestion. Construction des budgets. Suivi de la réalisation des prévisions. Calcul, analyse et correction des écarts entre prévisions et réalisations.

OUTILS DE PILOTAGE ET DÉMARCHE PROJET

Connaissance de l’environnement économique et réglementaire. Situation de la structure de santé dans son domaine d’activité. Méthodologie de construction du projet. Adaptation de la démarche projet aux outils de pilotage. Détermination des items de suivi. Élaboration d’un tableau de bord de pilotage. Hiérarchisation des outils de pilotage.

TARIFICATION À L’ACTIVITÉ ET SYSTÈMES D’INFORMATION

Pilotage de l’activité d’un établissement via le PMSI (programme de médicalisation des systèmes d’information). Optimisation de la facturation. Élaboration des choix stratégiques de l’activité d’un établissement de santé. Prise en compte des contraintes réglementaires liées au schéma d’organisation des soins. Élaboration du projet d’établissement à partir d’une analyse de l’activité.

GESTION GLOBALE D’UN ÉTABLISSEMENT MÉDICO-SOCIAL

Facteurs clés de réussite d’ouverture d’un établissement médico-social. Typologie des établissements médicosociaux du champ du handicap. Élaboration et structuration d’un budget prévisionnel d’établissement médico-social. Tableau de suivi budgétaire mensuel.

COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE

Identification des principaux postes du bilan et du compte de résultat. Maîtrise des mécanismes de la comptabilité générale et de leurs incidences sur la gestion. Lecture et interprétation d’un bilan et d’un compte de résultat. Maîtrise des concepts nécessaires à la réalisation d’un diagnostic financier. Proposition d’outils d’aide à la décision. Amélioration de la rentabilité d’un établissement de santé.

  MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

MANAGEMENT DES ÉQUIPES ET ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISÉ

Mise en place d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Construction de bases de données quantitatives et qualitatives des salariés. Mise en place du plan de formation. Construction de fiches de postes simplifiées et de critères d’évaluation des objectifs réalisés. Établissement de contrats d’objectifs individualisés. Réalisation des entretiens annuels d’évaluation. Identification et valorisation des compétences des personnels. Identification et valorisation des bonnes pratiques.

GESTION DES CONFLITS ET GESTION DES RELATIONS SOCIALES

Réalisation d’un diagnostic de conflit. Mise en place d’outils simples et opérationnels de gestion des conflits. Techniques de négociation et coopération au sein des équipes. Construction d’une communication interne efficace. Prévention du harcèlement moral. Diagnostic d’une situation de harcèlement moral. Mise en place d’une médiation. Amélioration de l’organisation d’un établissement de santé pour limiter les situations de harcèlement.

AUDIT SOCIAL

Élaboration d’un projet d’audit en définissant son périmètre et son calendrier. Méthodologie de réalisation d’un audit social. Recueil et analyse des données disponibles, reporting à toutes les étapes de l’audit. Formalisation de l’audit et restitution des conclusions. Nature des changements organisationnels et leurs implications. Développement de démarches, méthodes et outils liés aux changements organisationnels. o.

 QUALITÉ ET GESTION DES RISQUES

DÉMARCHE QUALITÉ ET CERTIFICATION DANS LES ÉTABLISSEMENTS SANITAIRES

Planification, mise en œuvre et évaluation de la démarche qualité. Encadrement et accompagnement de la certification en établissement sanitaire. Valorisation de la démarche qualité dans le cadre de la certification des établissements de santé. Mise en oeuvre des évaluations des pratiques professionnelles (EPP). Élaboration d’un tableau de bord d’indicateurs de qualité.

DÉMARCHE QUALITÉ DANS LES ÉTABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX

Planification, mise en oeuvre et évaluation de la démarche qualité. Valorisation de la démarche qualité dans le cadre du décret 2007-975 du 15 mai 2007. Mise en œuvre de l’évaluation interne des établissements médico-sociaux. Élaboration des outils de suivi de la qualité.

GESTION DES RISQUES

Élaboration de la politique et du programme de gestion des risques. Planification, coordination et évaluation du programme de gestion des risques. Coordination des actions de sensibilisation et de formation à la gestion des risques. Définition et mise en oeuvre d’un système d’information concernant les risques et le programme de gestion des risques. Veille sanitaire et autres risques non sanitaires. Veille réglementaire et normative sur la gestion des risques. Coordination des vigilances ou articulation avec le coordonnateur des vigilances. Collecte d’événements indésirables, analyse et mise en oeuvre d’actions préventives et correctives.

GESTION DES PROTOCOLES D’HYGIÈNE ET DES RISQUES BIOLOGIQUES

Analyse des dangers liés aux agents biologiques. Maîtrise des agents biologiques. Connaissance des différents risques liés aux établissements de santé. Utilisation du système HACCP. Gestion d’une toxi infection alimentaire collective. Gestion d’une infection nosocomiale. Gestion d’une légionellose. Gestion des déchets d’activité de soins.

SÉCURITÉ

Analyse des notions de danger et de risque. Maîtrise du risque. Appréhension des concepts et notions de sécurité, prévention, prévision, protection et intervention. Évaluation des risques d’un établissement de santé. Préparation et évaluation d’une démarche de prévention. Élaboration d’un programme d’actions. Rôle et place du directeur d’établissement.

GESTION ET COMMUNICATION DE CRISE

Définition d’une crise. Préparation et anticipation d’une crise. Méthodologie de diagnostic et de gestion d’une crise. Communication de crise et média training (contenu du message, attitude de communication, adaptation du langage et de la voix). Connaissance de l’environnement médias. Mise en place de relations publiques.

 SPÉCIFICITÉS ENVIRONNEMENTALES ET RÉGLEMENTAIRES

DROIT DES USAGERS

Connaissance des droits des usagers en établissement de santé et priorités des pouvoirs publics en la matière (loi du 4 mars 2002). Définition, mesure et analyse du respect des droits des usagers en établissement de santé. Réactions adéquates aux plaintes et réclamations des personnes prises en charge en établissement.

ÉCONOMIE DE LA SANTÉ ET RÉFORMES DU SYSTÈME DE SANTÉ

Analyse des systèmes de santé et de la croissance des dépenses de santé. Compréhension des différents modes de régulation des dépenses de santé. Comparaison avec les expériences mises en oeuvre à l’étranger.

RELATIONS AVEC LES INSTANCES DE TUTELLE

Maîtrise de la cartographie et des spécificités des établissements sanitaires et médico-sociaux. Appréhension
des organisations des institutions. Place et rôle des partenaires institutionnels. Maîtrise des périmètres de compétence des autorités tarifaires. Enjeux relationnels et stratégiques avec l’État et les collectivités. SOCIO-

ÉCONOMIE DU VIEILLISSEMENT

Analyse du vieillissement démographique et estimation de ses effets sur l’économie française. Comparaison de la situation française avec celle d’autres pays. Effets du vieillissement sur les retraites. Étude du marché des EHPAD et des autres services à la personne.

INFORMATIQUE ET SYSTÈMES D’INFORMATION

Réalisation d’un outil de gestion spécifique au secteur de la santé : modélisation des informations collectées, mesure de la dépendance des données. Connaissance de l’environnement de développement (tables, requêtes, formulaires, états).

COMMERCIALISATION DES LITS

Taux d’occupation des établissements de santé. Mise en place de relations publiques et de réseaux de prescripteurs. Prospection et prise de contact. Qualification du contact. Présentation du produit et du service rendu, visite de l’établissement. Gestion des objections et signature du contrat. Référencement des établissements.

ÉLABORATION DES PLANNINGS DES PERSONNELS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

Enjeux et intérêts de la gestion des plannings. Implications pour les salariés et le climat social. Éléments permettant de créer les plannings : règles de droit, conventions collectives et conventions tripartites. Process de création de plannings avec la création du cycle et des horaires de travail. Règles fondamentales à respecter moyenne mensuelle, durée hebdomadaire, amplitude de travail, repos. Remplacement d’un salarié.

Les modalités d’évaluation

Les méthodes d’enseignement

Les modalités d’évaluation sont réalisées en face-à-face, sous forme
de contrôle continu, et d’examens de fin d’études.

  • Étude de cas individuelle ou en groupe
  • Mise en situation professionnelle
  • Présentation orale individuelle et/ou en groupe
  • Dossier individuel et/ou en groupe
  • Enseignements et cours interactifs
  • Mises en situation à travers des études de cas collectives ou individuelles réalisées par les étudiants
  • Conférences, séminaires et visites à portée pédagogique
  • Si nécessaire, des cours en distanciels peuvent être assurés

Informations pratiques

Lieu de formation

Campus de Bordeaux

Volume horaire de la formation

459 heures

Rentrées et rythmes d’études

2 rentrées possibles

Rentrée classique (septembre/octobre)

  • Rythme des cours : 3 jours / 2 jours
  • Cours de septembre à février
  • Période à temps plein en entreprise : de mars à août

Rentrée inversée (mars)

  • Période à temps plein en entreprise : de mars à septembre
  • Cours de septembre à mars N+1
  • Rythme des cours : 3 jours / 2 jours

Frais de scolarité 

Les frais de formation peuvent être consultés ici

Contacts

Service des Admissions | admissions.mba.bordeaux@inseec.com
– 05 56 01 81 29
Les autres contacts sont disponibles sur cette page.

Candidature

Les modalités de candidature se trouvent sur cette page.

Poursuivre ses études en situation de handicap

Le groupe INSEEC U. porte une attention toute particulière à l’environnement sociétal dont relève la dimension handicap. En effet, les étudiants en situation de handicap ne devraient pas, à notre sens, rencontrer de problèmes pour poursuivre leurs études et entamer une carrière professionnelle. Nous les accompagnons pour leur faciliter l’accès aux locaux et leur offrir des conseils personnalisés et des aménagements adaptés tout au long de leur parcours scolaire.

Accessibilité : les locaux des MSc & MBA Bordeaux situés au Hangar 18 quai de Bacalan sont adaptés aux normes handicap.

CONTACT : Anne Sophie SCHENKELS , Chargée Alternance & Formation Continue et Référente Handicap INSEEC MSc & MBA Bordeaux.

Nos statistiques (campus de Bordeaux)

Découvrez toutes les formations Management, Santé & RH en M1 à Bac+4 de l'INSEEC


Les débouchés : trouvez votre métier à la sortie de votre formation en Management, Santé & RH

Suivre votre formation Management, Santé & RH en M2 à Bac+5 de l'INSEEC sur l'un de nos campus