Publics concernés & prérequis

Diplômés français ou étrangers, de préférence dans le secteur concerné, provenant d’écoles de commerce, de l’université ou des écoles d’ingénieurs pouvant attester d’un :

  • Niveau bac+4 ou équivalent, soit 240 crédits ECTS

Pour la VAE : Diplômés d’un bac+3 ayant au minimum une année d’expérience professionnelle (hors stage et alternance) dans le secteur concerné.

Objectifs de la formation

Le monde bancaire connaît depuis quelques années une mutation profonde. Après avoir étendu ses activités à l’univers de l’assurance, les challenges en cours reposent désormais sur l’adaptation des réseaux bancaires aux moyens modernes de communication. Parmi ces innovations, les moyens digitaux restent prépondérants : banque à distance, applis mobiles, agences à la pointe de la communication. La vocation du Msc Digitalisation Bancaire et Manager Financier est de fournir à nos étudiants les clefs des nouveaux métiers de la banque de demain.

Je souhaite




INSEEC U. s'engage à ce que la collecte et le traitement de vos données effectués à partir de ce site, soient conformes au Règlement général sur la protection des données (RGPD) et à la loi Informatique et Libertés.
En savoir plus

Les débouchés métiers

Ce programme de 3ème cycle forme aux métiers suivants : conseiller en gestion de patrimoine indépendant ou en banque de réseau,  conseiller en banque privée, chargé de clientèle grands comptes ou directeur d’agence dans les banques de réseau, chargé d’affaires professionnels, chargé d’affaires entreprises ou assurances.

Objectifs en terme de compétences:

Les objectifs de la formation peuvent être déclinés en blocs de compétences et compétences visées :

  • gestion et stratégie financière
  • analyse financière et évaluation
  • marchés financiers
  • actifs, instruments et contrats financiers
  • droit et règlementation
  • négociation financière et connaissance du métier
  • management et contrôle de la performance
  • audit et contrôle de l’entreprise

Certification professionnelle délivrée et blocs de compétences associés

Ce programme délivre le Titre de « EXPERT EN ANALYSE FINANCIERE » INSCRIT AU RNCP AU NIVEAU 7 SOUS LE CODE 35007.

Arrêté du 30 juillet 2018 publié au Journal Officiel du 07 août 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles.
Cette Certification est accessible par la VAE.

Vous pouvez retrouver les blocs de compétences associés à ce titre RNCP sur ce lien.

Cours Spécialisés

BANQUE ET MARCHÉS FINANCIERS

CERTIFICATION AMF

Connaître la règlementation des activités exercées par les prestataires de services d’investissement et notamment, le cadre institutionnel, l’organisation de la conformité, la lutte anti-blanchiment, les abus de marché, le démarchage bancaire et la relation client. Maîtriser les connaissances techniques minimales requises pour l’exercice de la profession et notamment, les instruments financiers et leurs risques, la gestion pour compte de tiers, le fonctionnement et l’organisation des marchés, le post-marché, l’émission et les opérations sur titres, les bases comptables et financières. Préparer l’examen de certification AMF.

ENVIRONNEMENT FINANCIER INTERNATIONAL

Comprendre le fonctionnement du système financier international, le rôle et les interactions entre les principaux acteurs. Appréhender les besoins des entreprises et les risques liés aux opérations de commerce international courantes. Acquérir les bases techniques nécessaires aux opérations de trésorerie et de couverture des risques à l’export.

CERTIFICATION BLOOMBERG

Formation à Bloomberg (préparation au BAT : Bloomberg Assesment Test). Simuler des opérations financières (placement, épargne, prêt, investissement) et patrimoniales (capitalisation, emprunt, retraite). Formuler des recommandations en fonction des résultats de la simulation. Maîtriser le cadre contractuel, juridique et fiscal (règles, capitalisation, clauses contractuelles, frais et bénéfices, liquidités, IFI, résidence fiscale, droits de succession, cadre juridique, fiscalité du rachat total et du retrait partiel, etc.) du contrat d’assurance-vie. Convaincre de l’intérêt du contrat d’assurance-vie.

ENVIRONNEMENT BANCAIRE ET TECHNIQUES DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES ET DU PARTICULIER

Découvrir le cadre institutionnel de l’activité bancaire dans les opérations de dépôts et de prêts. Comprendre les spécificités de l’approche bancaire de la clientèle entreprise. Accompagner les opérations financières de l’entreprise (gestion des créances client, gestion de la trésorerie…) et du particulier (crédit immobilier). Montages financiers avec effet de levier pour des opérations d’investissement (SCI, LBO).

 

RISK MANAGEMENT

Évaluer les risques économiques, financiers, juridiques et opérationnels dans les opérations de banque et d’assurance. Analyser l’information financière, économique et géopolitique pouvant avoir une incidence sur les marchés. Évaluer les risques opérationnels. Mettre en place un plan d’actions préventives et correctives. Identifier les risques financiers de l’entreprise cliente et proposer des solutions de couverture (produits dérivés, swap).

  MANAGEMENT BANCAIRE ET IMPACT DE LA DIGITALISATION

CONFORMITÉ, RISQUE, CONTRÔLE PERMANENT ET DIGITALISATION

Organisation de la gouvernance dans une banque et rôle du comité d’audit. Les 3 piliers de Bâle III et Solvency II. La cotation brute des risques sur 3 axes (impact/fréquence/ appétence des risques). Processus top down et bottom up associé à la construction d’une cartographie des risques liés à digitalisation du business model. La sécurisation des flux liés au paiement en ligne (criminalité financière, fraude, blanchiment).

MARKETING DES FINTECH ET DIGITALISATION BANCAIRE

Segmentation marketing des business models : les banques de détail, les banques privées, les banques de financement et d’investissement, les banques directes, les pure players, les acteurs hybrides disposant des moyens de paiement (paiement mobile, carte à puce sans contact, paypal). Complémentarité banque physique et digitalisation.

ANALYSE FINANCIÈRE ET DIAGNOSTIC

Réaliser une analyse financière d’entreprises en normes françaises (liasse fiscale) ou internationales (IFRS et US GAAP) en fonction du point de vue choisi (investisseur ou créancier). Utiliser les outils de collecte et d’analyse de l’information financière (Bloomberg…). Porter un diagnostic sur la profitabilité, la rentabilité, la politique d’investissement et de financement de l’entreprise. Découvrir les différences entre les normes comptables françaises, les normes comptables internationales (IFRS) et les normes anglo-saxonnes (US GAAP).

GESTION DE PATRIMOINE

Analyser la situation financière et patrimoniale du client. Réaliser un bilan de la structure patrimoniale du client. Définir avec le client ses objectifs et établir un diagnostic patrimonial. Orienter le client vers des solutions patrimoniales en prenant en compte sa situation, les contraintes juridiques et fiscales. Mettre en place une stratégie financière et orienter le client vers des experts (notaires, avocats, fiscalistes). Élaborer un mandat de gestion en concertation avec le client et suivre les performances des opérations de placement réalisées.

FISCALITÉ DES PERSONNES ET DES PLACEMENTS

Maîtriser les fondements du calcul de l’impôt (personnes imposables, règles de territorialité, foyer fiscal, quotient familial, revenus nets catégoriels). Calculer le revenu brut global, les charges déductibles, les abattements applicables sur le revenu et les réductions d’impôts. Connaître la fiscalité des placements, du patrimoine et de la transmission du patrimoine. Maîtriser le calcul de l’impôt sur le revenu et de l’Impôt sur la fortune immobilière. Appréhender la fiscalité des revenus fonciers et des capitaux mobiliers et la fiscalité de la transmission patrimoniale. Découvrir les principales niches fiscales et leur intérêt dans une stratégie patrimoniale.

ASSET MANAGEMENT ET GESTION COLLECTIVE

Utiliser les principes de la théorie moderne du portefeuille dans la constitution d’un portefeuille. Développer et gérer un portefeuille fictif dans le cadre d’une gestion sous mandat. Appliquer les principes de diversification des risques en utilisant des investissements alternatifs (immobilier, matières premières, fonds de private equity). Découvrir les règles de bon sens et les méthodes de gestion de portefeuille des grands gérants. Connaître les principaux types de gestion : gestion active VS gestion passive, gestion value VS gestion growth, market timing versus stock picking. Découvrir l’environnement et les acteurs de la gestion collective. Utiliser les produits de gestion collective (OPCVM…) pour bâtir un portefeuille adapté au profil de risque du client, de l’expérience client. Comprendre les enjeux concurrentiels et les futurs défis de la banque et de l’assurance. Appréhender les mécanismes de création de valeur et les caractéristiques du marketing financier.

STRATÉGIE FINANCIÈRE ET DIGITALISATION

Rentabilité et digitalisation bancaire. Enjeux de la transformation digitale dans la banque. Le développement du business model par FUSAC – compliance avec IFRS 3. Le développement du business model digitalisation par joint agreement – compliance IFRS 10. Le développement du business model digitalisation par participation dans les start-up IFRS 9 AFS. Le développement du business model digitalisation par innovation et migration du système d’information interne compliance IAS 38. Comptabilisation du projet digitalisation bancaire et les critères d’activation des frais de développement.

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE ET DIGITALISATION BANCAIRE

Les nouveaux risques de responsabilité civile bancaire liés à la digitalisation. Compatibilité de la digitalisation du business model bancaire avec CRD 4, Solvency 2, MIF 2, LABFT, directive droit des actionnaires, LSF… Les contrats pertes d’exploitation liés à la digitalisation. Les risques d’atteinte à la vie privée et libertés publiques et digitalisation.

BLOCKCHAIN, CRYPTO-MONNAIE ET BITCOIN

Les nouveaux paradigmes apportés par l’offre FINTECH et la digitalisation bancaire. Les nouveaux entrants digitaux bouleversent l’écosystème bancaire. Les principes de la blockchain : capacité de stockage, continuité virtuelle et architecture technique. Crypto-monnaie et réglementation. Acheter, stocker et payer en crypto-monnaie. Les enjeux de la crypto-monnaie. La concurrence entre les plateformes. Les programmes d’assurance cybercriminalité, méthodologie ERM. Le système d’information risk management dédié.

STATISTIQUES DÉCISIONNELLES DATA MINING

Présentation des techniques de data mining appliquées au secteur banque et assurance. Exploiter et analyser les données commerciales et géo-démographiques. Présentation des logiciels de statistiques et de datamining. Mise en place des plans d’actions marketing ; définition des objectifs et des KPI ; mesures d’impacts et de ROI ; optimisation des plans d’action.

MANAGEMENT DE PROJET DIGITAL

Mettre en place une gestion des projets et des équipes. Prise en compte des techniques employées et de mesure du retour sur investissement dans le pilotage de tels projets. Définir et négocier les objectifs de coûts, qualité et délai. Organiser un projet (OBS) et définir les responsabilités et tâches. Piloter un projet et gérer les ressources humaines et financières. Lisser les ressources. Décomposer un projet digital ( WBS, PBS). Mettre en place une Data Management Platform.

DISTRIBUTION BANCAIRE DANS LES NOUVEAUX CANAUX DE DISTRIBUTION

Maîtriser les métiers de la distribution du crédit bancaire. Prendre en compte la nécessité de s’adapter aux nouveaux comportements des clients en intégrant le digital dans la stratégie d’achat et organiser la synergie entre banque physique et virtuelle. Créer une stratégie complémentaire et interactive entre les différents canaux pour adresser un message unique et identique au client. La banque commerciale / le paiement omnicanal, le paiement intégré, l’amélioration de l’expérience client connectée. Les banques en ligne : attribution d’un conseiller virtuel intuitu personae.

PANORAMA DES PRODUITS ET TECHNIQUES LIÉES A L’ASSURANCE

Comprendre les spécificités du marché de l’assurance et ses acteurs (compagnies d’assurance, agents généraux, courtiers, risk managers, actuaires…). Appréhender les outils et techniques de l’assureur (clauses contractuelles, fixation des valeurs, pénalités encourues par l’assuré, responsabilités des parties…) dans la négociation. Connaître le panorama complet des produits d’assurance. Connaître les prérequis à l’installation et la stratégie de développement d’un portefeuille clients. Analyser la situation du client et cerner ses besoins en assurances. Recenser les moyens de protection et de prévention des risques. Diagnostiquer la nature des risques et estimer le montant des pertes en cas de sinistre sur le site.

Les modalités d’évaluation

Les méthodes d’enseignement

Les modalités d’évaluation sont réalisées en face-à-face, sous forme
de contrôle continu, et d’examens de fin d’études.

  • Étude de cas individuelle ou en groupe
  • Mise en situation professionnelle
  • Présentation orale individuelle et/ou en groupe
  • Dossier individuel et/ou en groupe
  • Enseignements et cours interactifs
  • Mises en situation à travers des études de cas collectives ou individuelles réalisées par les étudiants
  • Conférences, séminaires et visites à portée pédagogique
  • Si nécessaire, des cours en distanciels peuvent être assurés

Informations pratiques

Lieu de formation

Campus de Bordeaux

Volume horaire de la formation

459 heures

Rentrées et rythmes d’études

2 rentrées possibles

Rentrée classique (septembre/octobre)

  • Rythme des cours : 1 semaine / 3 semaines
  • Cours de septembre à septembre N+1

Rentrée inversée (mars)

  • Cours de mars à septembre N+1
  • Rythme des cours : 1 semaine/ 3 semaines

Frais de scolarité 

Les frais de formation peuvent être consultés ici

Contacts

Service des Admissions | admissions.mba.bordeaux@inseec.com
– 05 56 01 81 29
Les autres contacts sont disponibles sur cette page.

Candidature

Les modalités de candidature se trouvent sur cette page.

Poursuivre ses études en situation de handicap

Le groupe INSEEC U. porte une attention toute particulière à l’environnement sociétal dont relève la dimension handicap. En effet, les étudiants en situation de handicap ne devraient pas, à notre sens, rencontrer de problèmes pour poursuivre leurs études et entamer une carrière professionnelle. Nous les accompagnons pour leur faciliter l’accès aux locaux et leur offrir des conseils personnalisés et des aménagements adaptés tout au long de leur parcours scolaire.

Accessibilité : les locaux des MSc & MBA Bordeaux situés au Hangar 18 quai de Bacalan sont adaptés aux normes handicap.

CONTACT : Anne Sophie SCHENKELS , Chargée Alternance & Formation Continue et Référente Handicap INSEEC MSc & MBA Bordeaux.

Nos statistiques (campus de Bordeaux)