LA FORMATION CONTINUE PROFESSIONNELLE AUX MSC & MBA INSEEC

LE PLAN DE FORMATION

Le plan de formation de l’entreprise décrit l’ensemble des formations proposées par l’employeur à ses salariés. Ces formations visent à :

  • Assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail.
  • Veiller au maintien de leur capacité à occuper leur emploi, au regard notamment des évolutions technologiques.

LA PERIODE DE PROFESSIONNALISATION

La période de professionnalisation est une formation par alternance accessible aux salariés en CDI. Les financements alloués par les OPCA sont généralement supérieurs.
Les démarches sont les mêmes que pour le contrat de professionnalisation. 

LE CONGÉ INDIVIDUEL DE FORMATION – CIF

Le congé individuel de formation (CIF) est un congé qui permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le CIF est ouvert sous conditions. Il est accordé sur demande à l’employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation continue. Il permet une prise en charge totale ou partielle des frais de formation.

LE COMPTE PROFESSIONNEL DE FORMATION

Le CPF permet de cumuler des droits au titre du Compte Personnel de Formation. Ces heures peuvent être utilisées pour financer un projet professionnel. RDV sur www.moncompteactivite.gouv.fr

CDI/CDD

L’année pourra être validée si les missions du CDD ou CDI sont en rapport avec le programme de la formation. La rémunération minimale est celle du SMIC.
L’école n’intervient pas dans le processus d’élaboration du contrat. Seule une copie sera demandée.

STATUT DEMANDEUR D’EMPLOI

Si l’étudiant a déjà travaillé en CDD /CDI ou contrat de professionnalisation et un nombre de trimestres suffisant, il peut conserver ses indemnités chômage pendant la formation et les cumuler avec une indemnité de stage.
Il a alors le statut de « Stagiaire de la formation continue ». 

VALIDATION DES ACQUIS PROFESSIONNELS (VAP)

Pour les professionnels qui souhaitent suivre un programme de formation d’un niveau supérieur à celui auquel leur dernier diplôme donne droit. Un minimum de 5 ans d’expérience professionnelle est demandé.

VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCE (VAE)

Pour les professionnels qui souhaitent convertir directement leurs compétences en diplôme, titre ou qualification professionnelle.

Les différents tarifs de la formation continue peuvent être consultés sur la page financement de notre site.