Vincent Gnemmi complète une pièce au puzzle avec le digital

A 45 ans, Vincent Gnemmi n’a pas eu peur au n’a ressenti aucune inquiétude quant à l’idée de revenir sur les bancs d’une formation.
C’est ce qu’il a fait avec enthousiasme l’année dernière à l’Inseec U. Dans le viseur : un MSc 2 Marketing Digital et Brand Management, qu’il a obtenu. Pari réussi !

Créateur d’une entreprise spécialisée dans le marketing et la communication, Vincent Gnemmi l’a revendue en 2010 à un grand groupe. Spécialisé et orienté dans le marketing de l’innovation, il en est resté le directeur jusqu’en 2016, avant d’établir un constat assez simple.

« J’ai un parcours dans l’innovation et la stratégie d’entreprise, mais j’ai remarqué qu’il me manquait une pièce du puzzle dans différents critères. Revenir à l’école à mon âge a d’ailleurs été très enrichissant. »

A l’écouter, Vincent ne regrette pas son choix de l’Inseec U., bien au contraire.

« D’un point de vue général, c’est très enrichissant. Quand on est sur le terrain, on acquiert une méthode mais l’avantage de suivre une formation c’est d’actualiser ses connaissances. »

Un nouvel emploi dès l’obtention du diplôme

Le diplôme en poche, et à la faveur d’une expérience et d’un CV particulièrement fourni, Vincent Gnemmi n’a pas mis trop longtemps à retrouver un emploi. Ses compétences aidant, il occupe actuellement le poste de responsable marketing stratégique et innovation au sein de la société Protection 24, spécialisée dans la télésurveillance mais surtout filiale de la BNP Paribas.

Et la fameuse dernière pièce du puzzle qui lui manquait lui sert désormais dans sa vie professionnelle de tous les jours. Encouragerait-il des adultes à suivre une formation et revenir à l’Inseec U. ?

« Oui, sans aucun doute, surtout dans le cadre très plaisant dans lequel nous étions. »

Alors, pourquoi pas vous ?