Tom : responsable achats vins, champagnes et spiritueux

Après un Bac ES, Tom suit un cursus BBA en gestion des entreprises et des administrations à l’ESPEME à Lille, l’école de commerce post-bac du groupe EDHEC. Une fois diplômé, il décide de poursuivre sa formation et intègre le programme MBA Luxury Brand Management Food and Wine du Groupe INSEEC à Bordeaux : il souhaite approfondir ses connaissances en finance, acquérir les fondamentaux du contrôle de budgets, car il a pour projet de se lancer dans la création d’entreprise à l’étranger.

Acquérir les compétences et l’expérience nécessaires pour entreprendre

« Après mon BBA, je me suis découvert un intérêt pour le secteur du vin, et surtout pour le potentiel commercial qu’il représente, en France et à l’étranger. J’ai décidé d’axer ma carrière vers la commercialisation du vin et j’ai conçu un projet professionnel que je compte bien mener à terme : ouvrir un bar à vins français à l’étranger.

Lorsque je suis arrivé à Bordeaux, je n’avais pas encore trouvé d’entreprise qui accepte de me signer un contrat en alternance. J’ai alors été embauché à la Brasserie Bordelaise (groupe Lascombes Développement), un grand restaurant détenant une des plus grande et belle cave à vins de Bordeaux, d’abord en tant que serveur/runner. Puis la responsable Ressources Humaines m’a proposé un stage en achats-gestion du vin pour le groupe Lascombes Développement (Brasserie Bordelaise, Bouchon du Ferret, Hôtel de la Plage, Comptoir du Port et Terrasse Rouge). Ma détermination et la qualité de mon travail avaient fait mouche ! Une fois diplômé bac+5, j’ai signé un CDD de responsable achats vins, champagnes et spiritueux au sein du Groupe, un contrat reconductible qui pourrait se transformer en CDI… à moins que je ne parte à l’étranger !

J’aspire à beaucoup voyager et à découvrir de nouvelles cultures, toujours autour du marché du vin. C’est un besoin : étoffer mes connaissances et mon expérience dans le commerce du vin est indispensable avant de pouvoir créer mon bar à vins ! »

Ne jamais attendre que l’on fasse le boulot pour vous !

« Intégrer une école de commerce est toujours une bonne décision : on grandit, on se forme, on se transforme. Les stages nous confrontent au monde professionnel, passage incontournable avant de se lancer dans la vie active. J’ai beaucoup appris beaucoup du monde de l’entreprise, je sais comment me comporter avec les équipes de travail dans à peu près toutes les situations, et mes stages m’ont permis de gagner en confiance, efficacité, maturité, et surtout de gagner en professionnalisme.

Il ne faut jamais oublier que le diplôme ne fait pas tout, loin de là. Le profil de l’étudiant, sa curiosité, son esprit d’entreprise, ses capacités d’adaptation et de réflexion… voilà ce qui fait la différence. Je conseille aux futurs diplômés de ne jamais perdre de vue leurs objectifs, et de toujours rester impliqués dans ce qu’ils entreprennent, avec détermination et pragmatisme. »