Rencontre avec Juliette Ferlay, Responsable des Programmes MSc Ressources Humaines et ex-RH du Club Med

Actuellement Responsable des Programmes MSc Ressources Humaines sur le campus INSEEC U. Chambéry depuis 2018, Juliette Ferlay accompagne les étudiants dans le démarrage de leur parcours professionnel. Ancienne RH au sein du Club Med, elle se passionne pour l’enseignement et la transmission.

« Titulaire d’un Master en Droit Privé puis d’un Master Management des Entreprises de services obtenu à l’EM Lyon, j’ai débuté ma carrière au Club Med. J’ai effectué mon stage de fin d’études, puis j’ai progressé dans cette belle entreprise. Jusqu’à devenir Responsable Ressources Humaines de la Business Unit Commerciale France Benelux Suisse ».

Le décor est planté. Juliette est actuellement Responsable des programmes MSc Ressources Humaines.

« Pendant ces années au sein du Club Med, j’ai accompagné la stratégie de l’entreprise auprès des collaborateurs, développé les compétences et géré les carrières, tant en France qu’à l’international. J’ai accompagné les managers sur le pilotage et la gestion de leurs équipes. J’ai conduis le changement, année après année, afin d’atteindre les enjeux stratégiques et business de l’entreprise ».

En 2016, Juliette décide de quitter le Club Med et Paris pour s’installer en Savoie.

« J’ai alors décidé de me faire certifier coach professionnelle, et de créer mon entreprise, Azimut RH. Je propose désormais de la formation, du coaching et du conseil RH pour les entreprises et collectivités locales, sur des sujets de process RH, de stratégie d’entreprise et de management principalement. J’interviens également comme DRH de transition auprès de plusieurs structures. » 

A l’INSEEC U. Campus Chambéry depuis 2016

Et arrive l’enseignement… 

« J’ai rejoint l’INSEEC Chambéry en 2017. Dans un premier temps, j’ai donné des cours auprès d’étudiants de Bachelor et MSc 1. Puis en 2018, David Bouvier, le directeur, m’a informée de son souhait d’ouvrir un MSc 1 RH. Il m’en a confié la responsabilité pédagogique. »

Puis le MSc 2, l’année d’après.

« A ce titre, mon rôle est de comprendre les attentes des entreprises en termes de compétences, afin de définir un programme pédagogique adéquat. Je recrute également les différents intervenants, en faisant au maximum en sorte de diversifier les expériences, les postures et les approches. Enfin, j’accompagne les étudiants au quotidien dans leur projet professionnel, leur vision du monde RH et leur compréhension du métier. J’effectue également le tutorat en entreprise ».

Pour un véritable challenge au quotidien !

« Le fait de rester au contact des jeunes générations est très enrichissant. Nous partageons nos visions. Je cherche à comprendre leurs attentes du marché du travail. Je leur explique les attentes des entreprises. C’est une remise en question permanente ! Ne serait-ce que pour capter et maintenir l’attention des étudiants pendant les cours. Il faut savoir faire preuve de créativité pédagogique en permanence, et c’est passionnant ! »

A l’heure des choix de poursuite d’études pour certains, Juliette distille quelques conseils pour celles et ceux qui seraient intéressés par les Ressources Humaines :

« Avant d’être un métier requérant une certaine technicité, c’est avant tout un métier de relationnel. La fonction R.H. est en relation constante avec les collaborateurs, managers, partenaires sociaux, comités de direction… Par ailleurs, pour bien effectuer son métier, il faut nécessairement comprendre la vision stratégique de l’entreprise et les enjeux opérationnels de chaque service. Ceci afin d’être au plus près de la réalité du terrain. » 

 Les programmes MSc 1 et MSc 2 Ressources Humaines au sein du campus INSEEC U. Chambéry

La première année du master est consacrée aux fondamentaux, afin de maîtriser les bases de la fonction RH. Pour ensuite en seconde année travailler sur la stratégie RH.
A Chambéry, Juliette Ferlay a choisi de travailler essentiellement sur la posture de manager R.H., avec en filigrane bien sûr toute la technicité du poste.
Elle propose aux étudiants de développer leurs soft skills, fers de lance du recrutement d’aujourd’hui (négociation, conduite du changement, prise de parole en public notamment).