Portrait de Séverine Nubel, Brand Manager du Groupe Orange, intervenante en MSc2 Marketing Digital

Et une nouvelle pointure dans le corps enseignant de l’Inseec la personne de Séverine Nubel. La Directrice de l’identité de la Marque du Groupe Orange intervient en effet désormais auprès des MSc 2 Marketing Digital. Native de Haute Savoie, elle nous présente son brillant parcours.

David Bouvier, directeur du Campus de Chambéry, a déniché une sacrée intervenante, rencontrée aux sommets du Digital à La Clusaz. Elle avait l’habitude depuis trois ans maintenant de l’estrade de Sciences-Po Paris. Maître de conférences auprès des Master 1 en Fondamentaux de la Marque, Séverine Nubel n’était pas trop dépaysée à son arrivée à l’Inseec U.

Pour preuve, elle est une ancienne étudiante du groupe, du côté de Bordeaux. Avant de se lancer dans une carrière sur les chapeaux de roue, au sein du Groupe Orange.

« C’est grâce à mon prof de Marketing de l’époque, à l’Inseec, que j’ai commencé à passer les concours chez France Telecom. Il m’a poussé à le faire… et j’y suis désormais depuis 26 ans ! »

La transmission a toujours été quelque chose de plaisant pour l’actuelle directrice de l’identité de la marque du groupe Orange, poste qu’elle occupe depuis deux années maintenant.

« Les étudiants ont été très agréables et surtout j’ai vu de très bonnes choses. On a abordé ce qu’était une marque, quels outils on pouvait mettre en place pour la valoriser. L’objectif, ensuite, était de l’appliquer à un cas réel », avance l’experte.

Après un passage à la tête de la direction du marketing éditorial des chaînes de télévision du groupe Orange – et notamment Orange Sports – elle est désormais en charge de l’ensemble de l’identité de la marque de son groupe, et ce pour tous les pays du globe. Magnifique parcours et grosses responsabilités.

« Mon métier est le suivant : à chaque fois qu’un utilisateur est en contact avec la marque, nous intervenons. Qu’est-ce qu’une bonne photo Orange ? un bon visuel ? Voilà des questions que l’on se pose. »

Le module de seize heures a donc été particulièrement instructif pour la promotion savoyarde qui a pu se confronter à une pointure dans le milieu de la communication de marque.

Et Séverine, qui revient souvent sur son territoire natal, a apprécié le côté créatif de la promotion.

« On a aussi parlé de la digitalisation d’une marque. J’ai trouvé qu’ils avaient vraiment la pêche et cela fait plaisir à voir. »

Un beau compliment venu d’une telle personnalité !