Portrait de Laurent Dalla Costa, un retour aux sources motivé !

Le retour aux sources, l’Inseec est là pour ça, aussi ! Proposer des formations à tout-âge. C’est le cas de Laurent Dalla Costa, dont le campus de Chambéry n’est pas étranger. Il y a 10 ans, en effet, il y effectuait déjà ses études. Portrait de cet étudiant inscrit en MSc2 Trade marketing et développement commercial.

Reprise et motivation. Voilà deux mots qui pourraient parfaitement caractériser Laurent, étudiant expérimenté.
«Il y a 10 ans, j’ai intégré l’Inseec (ex-ESC Chambéry), pour faire suivre BTS MUC puis une licence IFC, marketing et management. Par la suite, j’ai signé un CDI en tant que manager des ventes chez KIABI, où j’ai ouvert le magasin d’Albertville. J’y suis resté 2 ans, pour ensuite intégrer l’enseigne INTERNITY en tant que responsable de point de vente sur le magasin d’Annecy durant deux ans. Pour finir je suis resté 4 ans à LA HALLE en tant que directeur de magasin multi site. J’ai eu en charge 2 magasins (ValThoiry et Bellegarde). J’ai repris à la rentrée 2016 mes études au sein de l’école».
Mais alors, pourquoi ce choix courageux de revenir sur les bancs de l’école ?
«J’ai une expérience très terrain. J’ai également un projet professionnel et personnel qui est de m’associer avec ma femme pour racheter une herboristerie sur Annecy. Elle s’occupera de tout l’aspect commerce et magasin, et moi davantage du développement commercial et la stratégie d’entreprise. »

Un tremplin pour l’avenir

Persuadé de la pertinence de son choix, Laurent ne le regrette pas. Il est d’ailleurs un excellent ambassadeur.
«L’école m’apporte des connaissances, évidemment, mais aussi une expérience humaine. Les intervenants sont tous issus du monde professionnel, ce qui permet d’avoir de la proximité, mais également une belle cohérence par rapport aux cours. L’école m’a aussi permis d’avoir une certaine rigueur, qui me sert tous les jours».
Après la réussite et la validation de son diplôme, souhaitons à Laurent Dalla Costa une pleine réussite pour l’avenir. On vous l’a dit… reprise et motivation font toujours bon ménage. Surtout à l’INSEEC !