Patrimonnaie, un projet prometteur incubé

Maxime Dimascio Patrimonnaie Incubateur
Maxime Di Mascio termine tout juste sa formation au sein des MSc & MBA INSEEC à Lyon et développe son projet de création d’entreprise « Patrimonnaie ». Depuis le mois de mars 2019, il est accompagné par l’incubateur du groupe INSEEC. Il revient sur son parcours d’étudiant entrepreneur et ses premiers mois d’incubation. 

 

Quel a été votre parcours jusqu’à aujourd’hui ?

En 2016, j’intégrais la première promotion lyonnaise de la Business School de l’INSEEC. Au cours de mon Master 1 en « Management des organisations », j’ai été recruté par un cabinet de gestion de patrimoine qui m’a proposé de me former, en parallèle de mes études, au métier de conseiller en investissement immobilier. J’ai ensuite effectué ma dernière année de Master en double diplôme avec le MSc & MBA INSEEC Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers. Je viens donc de terminer cette dernière année d’étude.

 

Quel est le concept de Patrimonnaie ?

Patrimonnaie est la première plateforme qui met en relation des professionnels de la gestion de patrimoine avec des particuliers. Nous souhaitons référencer l’ensemble des métiers qui gravitent autour de la gestion de patrimoine : conseiller en investissement, conseiller financier, conseiller en gestion de patrimoine, assureur, agent immobilier, chargé de gestion locative, courtier en prêt immobilier, en assurance et en travaux… Notre objectif est de rendre le conseil accessible au plus grand nombre.

 

Comment ce concept vous est-il venu ? Qu’avez-vous fait pour le concrétiser ?

Au cours de mon expérience en tant que conseiller en investissement immobilier, je me suis retrouvé confronté à une problématique de génération de contact : j’ai passé énormément de temps à mettre en place des stratégies commerciales pour trouver de nouveaux clients : de la prospection téléphonique à l’organisation d’évènements en passant par des partenariats d’affaires avec d’autres professionnels. En bref, beaucoup d’efforts pour peu de résultats.

En évoluant dans ce milieu, je me suis rendu compte que beaucoup d’experts sont soumis à un stress permanant à cause de cette problématique. Ayant constaté qu’aucune plateforme n’existait pour mettre en relation ces professionnels en demande de « business » avec des particuliers en recherche d’information, j’ai décidé de me lancer et de créer Patrimonnaie.

J’ai travaillé sur le projet pendant six mois en pré-incubation afin de définir clairement mon marché, les fonctionnalités de la plateforme, le business model, l’équipe projet… avant d’intégrer officiellement l’incubateur en Mars 2019.

 

En quoi l’incubateur vous-t-il aidé à développer votre projet ?

L’incubateur est un réel support qui permet à un projet de prendre vie. Travailler dans un environnement « start-up » est une source de motivation continue dans le développement de son entreprise. Au-delà de l’hébergement et de l’accompagnement, il s’agit d’une véritable plus-value lorsque l’on échange avec des clients potentiels, des investisseurs ou des structures. Je pense que le développement du projet n’aurait pas été si rapide sans l’incubateur, nous prévoyons le lancement de la plateforme pour le début du mois d’octobre.

 

Où en êtes-vous aujourd’hui et quels sont vos projets à venir ? Pour vous et votre entreprise

 Nous sommes dans une dynamique de prospection et de recherche de visibilité aujourd’hui. Nous avons d’ores et déjà des experts intéressés par notre service : les professionnels peuvent s’inscrire sur notre site patrimonnaie.com afin de pré éditer leur profil. Quant aux particuliers, ils ont la possibilité d’effectuer une simulation patrimoniale dans le but de trouver LA personne capable de les aider à atteindre leurs objectifs.  Nous espérons pouvoir développer notre service dans un maximum de villes en France dans les mois à venir.