Signature d’un partenariat entre le groupe ORPEA et l’INSEEC

Le groupe ORPEA est le premier exploitant privé d’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) en France avec l’exploitation et/ou détention de près de 400 maisons de retraite, convalescence et cliniques. Il détient également près de 80 établissements à l’étranger.

Chaque année de nombreux étudiants du MSc Directeur des Etablissements de Santé, font leur période en alternance au sein de ces établissements. A savoir que cette formation accueille des étudiants en cursus initial (après une licence ou un M1 en Droit social, RH, gestion..) mais également en formation continue (CPF, reconversion professionnelle, validation des acquis etc).

Dès lors, il a été décidé de signer un accord afin d’officialiser cette union de fait et ainsi permettre une meilleure formation des directeurs d’établissement.

Cette convention de partenariat touche en priorité les 13 établissements girondins, elle implique différents stages d’immersion au sein des résidences, permettant aux étudiants en alternance de mieux connaître le quotidien des usagers et de chaque service avant de se consacrer pleinement aux tâches administratives.

Ainsi, Stéphanie Dalli, 27 ans a été accueillie dans ce cadre-là au sein de l’EHPAD Le Clos d’Aliénor au Bouscat. Après une licence dans les Ressources humaines, Stéphanie a passé les tests de sélection des MSc&MBA INSEEC puis a été admise en M1 Directeur d’Etablissements de Santé.

Son immersion dans la vie de l’établissement a été complète puisqu’elle est passée par la restauration, l’entretien, elle a accompagné les aides-soignantes, les infirmières, les auxiliaires de vie et fait quelques nuits de garde. Elle a, à présent, une idée plus précise qui l’attend et son management pourra se faire en conséquent.

Sa collègue, Julie Mayer, 24 ans, est désormais titulaire du diplôme convoité. Cette ancienne psychomotricienne a souhaité s’orienter vers la profession de directrice d’établissement de santé, pour élargir son champ d’action et ne plus se limiter aux seuls soins. «La direction d’une résidence, c’est un métier très ardu. Il faut être rigoureux dans la gestion et présenter des qualités humaines. Ce programme nous permet de ne pas être déconnectés du terrain » raconte-t-elle.

Elle vient d’ailleurs d’être recrutée en tant qu’assistante de direction au sein de la résidence de Talence, le Relais des sens, qui est aussi le siège social du groupe.

Selon Mane-Aude Glaseï, responsable de la résidence de Bouliac et fortement et impliquée dans ce partenariat, cette convention offre des avantages à chacun des signataires. L’INSEEC enrichit son offre pédagogique dans le secteur médico-social par un parcours facilitant l’insertion professionnelle. Quant à Orpea, cet accord lui permet d’améliorer son mode de recrutement en direction de personnels déjà formés à ses propres procédures de travail.

[cycloneslider id= »orpea »]