Mickaël Di Foggia, en MSc2 Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers

Mickaël Di Foggia est en passe d’obtenir son MSc2 Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers sur le campus INSEEC de Chambéry.
Il occupe en parallèle, et dans le cadre de son alternance, le poste de chargé d’affaires professionnel au sein de la Banque Rhône-Alpes.
Il nous parle de son avenir au sein de la Banque Rhône-Alpes, auprès de qui il a déjà signé une promesse d’embauche.

Petit regard dans le rétroviseur :

« J’ai effectué un BTS Banque pour démarrer », détaille Mickaël.

Puis, il enchaîne par une licence en gestion de patrimoine à Grenoble.

« Ce métier m’a toujours intéressé du fait notamment de sa diversité. Ensuite, j’ai intégré le MSc1 Finance d’entreprise sur le campus INSEEC à Chambéry, en alternance à la Banque Rhône-Alpes. Il me permettait ainsi d’avoir la double casquette (aspect professionnel et patrimonial de mes clients). »

Avant de poursuivre cette année avec un MSc2 Gestion de Patrimoine et Marchés Immobiliers.

« Je concrétise ici mes 5 années d’études. »

Mickaël est satisfait du parcours réalisé, et ne regrette pas son choix.

« J’avais opté pour ce Master, car c’est celui qui correspond le mieux à mes attentes. Il était complémentaire avec les missions confiées en entreprise. »

 Déjà une promesse d’embauche !

« L’INSEEC m’a permis d’avoir des connaissances plus approfondies dans la gestion de patrimoine. J’ai pu ainsi apporter le meilleur conseil à mes clients en agence. »

Au niveau professionnel, Mickaël occupe le poste de chargé d’affaires professionnel avec portefeuille à la Banque Rhône-Alpes.

« Je m’occupe d’une clientèle exigeante. Je l’accompagne dans ses besoins à titre privé et professionnel (placement, financement, investissements locatifs, LBO, création d’entreprises). » 

L’aventure devrait en effet se poursuivre après ce master spécialisé :

« La Banque Rhône-Alpes vient de me faire signer une promesse d’embauche, me permettant à l’issue de ce master d’intégrer directement le monde de la finance en tant que chargé d’affaires professionnel. Par la suite, je souhaiterais évoluer en banque privée / gestion de fortune, pour apporter des conseils surmesures, ainsi que la variété des situations que ce métier peut me proposer », conclut Mickaël, dont le chemin professionnel semble tout tracé !