Mélyssande Burki, plein nez sur le marketing olfactif pendant le MSc1 International Business Management

A bientôt 22 ans, Mélyssande Burki est déjà particulièrement bien insérée sur le marché de l’emploi. Ce « bébé INSEEC » comme elle se décrit, suit actuellement un MSc1 International Business Management sur le campus de Chambéry tout en étant dans une agence de communication multi sensorielle. Elle nous partage son parcours et trace quelques perspectives.

Après un baccalauréat économique et social, Mélyssande a directement intégré le Bachelor sur le campus de Chambéry.

« Ce que j’aime surtout à l’Inseec, c’est que dans tous les programmes, dans toutes les années, on a des stages. C’est une vraie chance toutes ces périodes de professionnalisation. Chaque année, on a la possibilité de nous immerger dans une entreprise. Je crois que cela permet vraiment de nous démarquer des autres étudiants », avance l’enthousiaste Mélyssande.

Elle a d’ailleurs effectué, durant son Bachelor, un stage au sein du Crédit Agricole des Savoie. D’abord aux côtés des conseillers professionnels et particuliers, puis ensuite avec les gestionnaires de patrimoine.

« A l’Inseec U., j’apprécie aussi le fait qu’il y ait des intervenants extérieurs. Ils ont des expériences professionnelles très enrichissantes. Ils nous parlent de situations concrètes », poursuit l’étudiante, très intéressé également par le domaine du marketing.

Marketing olfactif au programme

En complément de ses études, Mélyssande effectue sa période de professionnalisation dans un entreprise de communication multi sensorielle, l’agence AUDIADIS, sur Carouge en Suisse. Une vraie expérience qui plaît vraiment à notre étudiante.

« Je suis au sein du pôle olfactif. C’est vraiment quelque chose que j’aime. Le marketing olfactif, on y vient de plus en plus pour se démarquer. Cela fait une dizaine d’années que cela existe et c’est de plus en plus demandé. Je travaille personnellement sur la vente des diffuseurs de parfums. L’objectif est de créer une ambiance. Aussi, j’ai la chance de participer à la création des goodies parfumés », déclare Mélyssande dont l’anglais est également l’un de ses atouts.

Et la suite, comment la voit-elle ?

« Mon rêve serait de voyager et de trouver donc un job qui puisse me le permettre. Je suis confiance dans l’avenir. Avec la formation derrière moi, j’ai quelques atouts à faire valoir. D’autant que le réseau de l’école aide beaucoup ! On a de nombreuses cartes de visite à notre disposition. »

Professionnelle, motivée, et créative : Mélyssande a en effet plusieurs cartes dans son jeu, histoire de se construire un avenir professionnel avec un grand A.