Mécénat sportif : rencontre avec une médaillée olympique

Charline PICON dans le cadre d'une intervention sur le mécénat sportif

Dans le cadre d’un cours sur les stratégies de sponsoring et de partenariats, nous nous sommes entretenus avec deux acteurs du mécénat sportif.

La vision de l’entreprise

Du côté de l’entreprise, Robin MALAGIE est un ancien étudiant et fidèle intervenant du MSc2 Communication & Social media. Il est aujourd’hui Responsable partenariat et mécénat au sein de la Banque Populaire Aquitaine (BPACA) et est venu donner un cours à la nouvelle promotion d’étudiants. Ensemble, ils ont pu répondre aux questions suivantes : qu’est-ce qu’une stratégie de sponsoring ? Quel est le lien entre stratégie des partenariats et médias ? De plus, Robin a pu partager avec ses étudiants sa vision « entreprise » qu’il a du mécénat sportif. En effet, depuis plus de 25 ans, la Banque Populaire est un acteur particulièrement engagé dans le monde nautique. De l’initiation en club à la compétition au plus haut niveau, elle est donc impliquée dans toutes les dimensions de la voile. En menant une politique de sponsoring et de mécénat sportif, elle est un soutien remarquable au développement de ce sport.

La vision du sportif

Parallèlement, nous avons eu une autre vision, celle du sportif. En effet, nous avons rencontré Charline PICON, professionnelle de la planche à voile, sport de glisse alliant nature, tactique, physique et maîtrise. Originaire de Royan, elle débute la planche à voile en 1995 et intègre l’Equipe de France en 2006. S’enchaînèrent depuis 3 médailles d’or  et 1 d’argent aux championnats d’Europe, ainsi que 2 médailles de bronze et 1 d’or aux championnats du monde. Finalement, le plaisir de glisser sur l’eau lui offrit la médaille d’Or aux Jeux Olympiques de RIO en 2016.

Depuis 2015, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique soutient Charline PICON dans sa quête de médailles et a réaffirmé son engagement pour Tokyo 2020. Charline nous confie que le partenariat dont elle bénéficie avec la BPACA est un soutien indispensable. En effet, une planche complète coûtant près de 7000€, ce partenariat lui permet de glisser sur un matériel de voile plus performant.

En route vers Tokyo 2020

La préparation olympique implique un entraînement quotidien, rigoureux et intensif, que Charline suit au Pôle Excellence Voile de La Rochelle. Son entraîneur Cédric Leroy, coach de l’équipe de France féminine de planche à voile, la suit depuis ses débuts. Avec un préparateur physique et un préparateur mental, Charline est également soutenue par sa famille ; très entourée, elle voyagera à Tokyo avec son conjoint, sa petite fille ainsi que ses parents, qui la soutiendront durant toute la période des Jeux qui est de 3 semaines. Ainsi, la BPACA lui offrira une logistique plus confortable sur place et une préparation optimale.

Le mécénat sportif du point de vue économique

La Banque Populaire, « Banque de la Voile », investit 5.5 millions € par an dans le mécénat sportif. L’investissement est conséquent mais les retombées ROI* sont spectaculaires.  Les retombées commerciales ont été évaluées à 55 millions €. Quant aux retombées média, la marque sponsor dénombre actuellement 12K abonnés sur son compte Instagram @voilebanquepopulaire, soit six fois plus que le compte corporate @banquepopulaire. A travers ce partenariat, la banque mutualiste confirme sa volonté d’accompagner les athlètes Français au sommet de leur carrière.

*Return on Investment = Retour sur Investissement