Marion Aubert et Mathilde Chataigner, deux étudiantes en MSc2 Entrepreneuriat et Start-Up et fondatrices de Chut! Créations

Les MSc & MBA d’INSEEC Paris ont eu le plaisir d’accueillir la semaine dernière dans leurs locaux les deux premières ventes physiques de Chut! Créations, une marque de chouchous handmade et éthiques créée par deux étudiantes actuelles en MSc2 Entrepreneuriat & Start-up. Véritable petite start-up gérée en parallèle de leurs études depuis son lancement en novembre 2019, celle-ci a été incubée au sein d’INNOV INSEEC, le cluster d’innovation du groupe INSEEC U. 

Chut! Créations est une jolie marque avec des modèles en édition limitée, réalisés à la main avec des chutes de tissus dans un esprit résolument eco-friendly. Convaincues que les modes de consommation doivent se réinventer, elles pensent que la créativité est la solution pour construire un monde viable et durable… et nous sommes parfaitement d’accord avec elles. Notre école est fière de les accompagner dans ce projet et de les soutenir.

Focus sur leur parcours.

  • Quel est votre parcours ? 

Marion : J’ai effectué un Bachelor en marketing international à INSEEC U. Chambéry, je suis ensuite partie 6 mois en échange universitaire à Melbourne où j’ai découvert l’entrepreneuriat. En rentrant en France, j’ai décidé de faire un master en alternance dans une start-up pour participer à une aventure entrepreneuriale qui a du sens. Je termine actuellement mon MSc2 en Entrepreneuriat & Start-up à Paris et en alternance chez WeeFin je participe au développement d’une application qui démocratise la finance durable auprès du plus grand nombre.

Mathilde : J’ai fait une licence de droit à Angers, et je me suis ensuite orientée vers un MSc1 Marketing à l’INSEEC MSc & MBA Paris car je ne me voyais pas continuer dans le droit. Parallèlement au MSc1, j’ai commencé un stage à temps partiel chez L’Atelier de Solène, marque de bijoux très présente sur les réseaux sociaux. Inspirée par cette environnement entrepreneurial, j’ai décidé de choisir le MSc2 Entrepreneuriat et Start-up pour avoir les clés nécessaires pour me lancer, tout en continuant de travailler pour L’Atelier de Solène.

  • Pourquoi avoir choisi de faire le MSc2 Entrepreneuriat et Start-Up chez nous ? Que vous apporte la formation sur les plans professionnel et personnel ?

Ce master nous permet de rencontrer des professionnels qui nous donnent des conseils clés dans la création d’entreprise. C’est notamment au cours du module Entrepreneuriat Social et Solidaire donné par Diane Scemama que nous avons commencé à réfléchir à notre idée d’entreprise. De plus, le fait de pouvoir suivre ce cursus en alternance est un vrai atout. Nos deux expériences dans des petites structures nous permettent de développer des compétences variées et de participer activement à leur développement.

  • Vous avez monté ensemble votre propre start-up, Chut! Créations. Comment est né ce projet ? 

C’est donc au cours de ce master que nous nous sommes rencontrées il y a quelques mois. Nous nous sommes très vite bien entendues, notre désir de vouloir donner du sens à ce que nous faisons et notre passion pour les DIY nous ont rapprochées. Par un après-midi d’octobre, alors qu’il nous restait des chutes de tissu après avoir fabriqué des beewraps, nous avons confectionné des chouchous. Quelques minutes plus tard, nous savions ce que nous souhaitions réellement faire : créer notre marque, ensemble, et proposer des accessoires durables à partir de chutes de tissu.

Nous avons commencé en utilisant des techniques de lean start-up pour ce projet qui n’a rien de tech. C’est à dire que nous avons démarré en fabriquant les chouchous entièrement à la main, nous avons créé une Landing Page via Mailchimp, où il est possible passer commande via un formulaire très simple.  Pour la communication, nous avons tout simplement créé un compte Instagram et Facebook où nous partageons notre aventure et nos produits.

  • Comment envisagez-vous son évolution ?

Notre vision à long terme est de créer une marque d’accessoires beaux, éthiques et durables. Nous avons aujourd’hui plus de 300 followers sur Instagram, nous avons vendu une centaine de chouchous. Nous souhaitons créer une vraie stratégie de communication sur les réseaux sociaux pour que nos followers aient plus d’informations sur la provenance de nos tissus. Nous travaillons actuellement sur le développement d’un site internet pour que nos chouchous soient plus facilement présentés. À moyen terme, nous allons créer des vraies collections de chouchous, et nous allons travailler sur la fabrication d’autres accessoires, toujours en revalorisant des tissus.

Aujourd’hui, nous souhaitons que cette activité reste un à-côté de nos carrières, nous fabriquons ces accessoires avant tout parce que nous aimons nous mêmes les porter. Nous allons continuer à la développer sur notre temps libre, et peut être qu’un jour nous nous lancerons à plein temps dans ce projet…