« Maîtriser le fonctionnement des médias spécialisés pour évoluer dans le secteur du sport »

Gilbert BRISBOIS est Rédacteur en chef à RMC Sport et intervient à l’INSEEC MSc & MBA Paris dans le cadre du programme MSc Management du Sport. Il revient pour nous sur son parcours et son expertise dans les médias sportifs.

« Diplômé de l’ESC Chambéry (aujourd’hui INSEEC Alpes-Savoie) en 1998, j’ai bifurqué vers le journalisme sportif lors d’un stage d’un an au club de handball de Chambéry, au cours duquel j’ai développé la communication et le réseau de partenaires du club.

Journaliste pigiste en Rhône-Alpes puis en Australie pendant 2 ans, j’ai notamment collaboré avec des médias comme RMC, RTL, Europe 1, RFI, Le Monde, France Soir, etc.

J’ai intégré RMC en 2001, avant de rejoindre en 2008 RMC Sport, l’agence de presse spécialisée dans le sport en France. J’ai lancé deux programmes radio, que je présente toujours aujourd’hui : After Foot, une émission de débat et d’analyse de match de football, et Les Grandes Gueules du sport, une émission de débat multi-sports qui traite de tous les sujets forts de la semaine. En tant que rédacteur en chef, j’ai également un rôle d’encadrement éditorial au sein de l’agence et participe aux conférences de rédaction quotidiennes, afin de proposer des sujets de contenus pour nos supports.

J’interviens à l’INSEEC MSc & MBA Paris sur les médias sportifs. J’enseigne le fonctionnement des médias spécialisés dans le sport à la télévision, à la radio, en presse écrite et sur le web. Concrètement, je décris la manière dont se construit une émission de sport à la télévision et à la radio et comment se prépare un journal sportif. Les méthodes et les compétences techniques que les étudiants développent en cours leur serviront indéniablement dans leurs carrières, car il est indispensable de maîtriser le fonctionnement des médias spécialisés pour évoluer dans le secteur du sport.

Mon conseil aux étudiants est de rester curieux et de faire preuve d’originalité. En faisant preuve de ces deux qualités, les jeunes diplômés pourront optimiser et valoriser leur produit au maximum dans les médias spécialisés dans le sport. Je leur conseille également de multiplier les expériences à l’étranger afin de maîtriser d’autres langues et de s’ouvrir à d’autres modes de fonctionnement. »