De l’importance des visuels dans la communication

visuels

Près de 90 % des informations transmises au cerveau le sont par la vue, d’où l’impact plus ou moins important d’une campagne marketing en fonction des visuels utilisés. La plupart des marques l’ont bien compris ; il s’agit donc d’utiliser des visuels bien travaillés pour transmettre une histoire, des valeurs, des émotions, etc.

C’est pour sensibiliser les étudiants M2 Marketing Digital et Brand Management de Chambéry à cette problématique que Mylène Gouvion, intervenante en marketing culinaire (Agence Emulsion) leur a proposé la découverte de l’univers de la photographie culinaire, un secteur qui a très bien compris l’importance de l’utilisation de visuels. Direction la Drôme, Saint- Donat-sur-L’herbasse et le studio du photographe Philippe Barret.

Depuis plus de 20 ans Philippe Barret immortalise sur papier des plats gastronomiques et croque les plus grands chefs : De Régis Marcon, 3 étoiles à Saint-Bonnet-le-Froid à Eric Fréchon, 3 étoiles au Bristol à Paris, en passant par Yannick Alléno ou Stéphane Buron et Michel Rochedy, 2 étoiles au Chabichou.

Appréhender la technique des visuels culinaires

Lors de cette journée, les étudiants ont pu appréhender l’art du stylisme culinaire et les techniques de photographie spécifiques food. L’occasion de découvrir une caverne d’Ali Baba remplie de vaisselle, objets de décoration, tissus, carrelages, couverts, aidant à créer un univers lors de la prise de vue. Particularité d’un tel studio : une cuisine complétant le matériel photographique, permettant la réalisation des recettes lors de créations et le dressage des plats.

Lors du shooting d’un kouglof, ils ont intégré l’importance du storytelling à travers la mise en scène, en fonction du produit, de la cible et de la marque représentée. Un parallèle avec leurs cours de marketing et brand management bien évidemment.

Cerise sur le gâteau : la réalisation et création en direct d’un stylisme et d’un visuel par toute la promo.
Le thème choisi : Brunch du dimanche matin sur la terrasse. Ce fut pour les étudiants l’occasion d’apprendre à créer une ambiance, à choisir les objets, à définir un esprit, à organiser les éléments prioritaires selon l’histoire qu’ils souhaitaient raconter.
Après quelques tâtonnements le résultat a été à la hauteur des visuels des meilleurs magazines culinaires !

La preuve et les souvenirs de cette journée en photos bien sûr !

[cycloneslider id= »visuels-culinaires-philippe-barret »]