IBM, Nicolas Sekkaki, Directeur France, nouveau parrain du pôle marketing à Bordeaux!

Cette année le Pôle Marketing des MSc&MBA INSEEC Bordeaux a eu le plaisir d’accueillir Nicolas SEKKAKI, Directeur France d’International Business Machines Corporation, plus connue sous l’abréviation IBM.

Le pôle marketing comprend les formations :
Marketing, communication & stratégies commerciales
Marketing Evénementiel & Stratégies des Relations Publiques
Communication & Social Media
Marketing Digital & E-business
Communication Digitale & Community Management
Big Data & Manager Marketing

 

L’innovation au coeur d’IBM

Cette multinationale centenaire est présente dans les domaines du matériel informatique : 1944, ordinateur MARK 1, 1967 les disquettes du logiciel, 1975 langage de programmation FORTAN, 1981 PC. Mais son domaine activité touche aussi le logiciel et des services informatiques. Dans une démarche continuelle d’innovation, « Big Blue » est notamment précurseur dans tout ce qui touche l’Intelligence artificielle.

Le Directeur IBM France

« Nous sommes une entreprise B to B, nous ne parlons plus au grand public mais directement aux entreprises. Notre objectif c’est de comprendre les nouvelles technologies et les disruptions qu’elles amènent dans la société afin d’aider les entreprises à pouvoir en bénéficier. IBM n’arrête pas d’innover et est l’entreprise qui dépose le plus de brevets par an, sur la planète depuis 30 ans.

Quant à L’intelligence artificielle est aujourd’hui au cœur d’une transformation massive de notre société. Nous avons eu les révolutions industrielles, l’EI est une nouvelle révolution à part entière. Elle va créer et disrupter tout ce que nous faisons, notamment l’entreprise et notre façon de travailler »

IBM, une entreprise citoyenne

« Sommes-nous une boîte américaine ? Nous faisons autant de CA en Europe qu’aux USA et nous avons autant d’employés en Europe qu’aux USA (7 000), nous sommes une multinationale même si nous ne nous définissons pas comme cela. Et IBM France et une entreprise citoyenne française. En effet, nous payons nos impôts et embauchons en France.« 


La remarque du potentiel recruteur : « Quand je reçois des CV de gens qui changent de boîte tous les 2 ans, la plupart du temps je passe à un autre CV. Il y a des gens qui surfent, qui font les mercenaires mais de temps en temps, il faut faire et aller au bout des choses. »