Quand l’entreprise assure le financement d’une formation en alternance

Si le financement d’une formation en alternance est une opportunité pour l’étudiant de se mettre au service d’une entreprise tout en économisant les frais d’une scolarité qui l’amènera jusqu’au diplôme, c’est aussi une occasion pour l’entreprise d’investir sur le futur, de capitaliser sur des compétences en expansion, et de s’attacher des collaborateurs fidèles et impliqués qui vont contribuer à son développement économique.

Xiaohu, étudiant à l’INSEEC, a prouvé à son employeur qu’il pouvait compter sur sa force de travail et sur ses capacités à appliquer immédiatement les connaissances acquises pendant sa formation à l’INSEEC. Fort de cette confiance, il a négocié avec succès le financement de sa seconde année de MSc. Il raconte.

Parcours

 

 

Acquérir le regard professionnel qui me faisait défaut

J’ai choisi un MSc spécialité Banque et Assurance à l’INSEEC afin de poursuivre un cursus qui me permettrait d’intégrer l’industrie bancaire en me professionnalisant. En effet, le programme proposé par l’INSEEC est dans la continuité de ma formation universitaire, et il permet en outre de bénéficier du puissant réseau d’entreprises du Groupe INSEEC, qui a très bonne réputation dans le secteur financier.

Négocier la prise en charge de mes frais de formation

En 2011, sur les conseils d’un contact travaillant dans le vin, j’ai envoyé mon CV chez Axions, un cabinet de conseil en finance basé à Bordeaux dont les clients sont principalement des entreprises dans le vin.

Grace à mon parcours scolaire, ma compétence informatique et mon esprit ouvert, j’ai réussi à signer une convention de stage avec l’entreprise pour une durée de 6 mois. Cela s’est tellement bien passé que les 2 années suivantes, j’ai continué à faire mes stages là-bas.

En Mars 2013, « Héritage in Bordeaux », la société fille d’Axions, a lancé un projet de « vente de lots de propriété de viticulteur », avec pour cible des investisseurs chinois.

Mon patron m’a proposé de l’accompagner pour une mission à Hong-Kong. Je me suis dit que le succès de cette mission serait un facteur déterminant pour négocier la prise en charge de la suite de ma formation. Je suis donc parti avec lui pour réaliser des études de marché et pour développer le nouveau réseau d’agents à Hong-Kong. Ce voyage a été une très belle réussite au niveau professionnel, j’ai eu droit aux félicitations du gérant de la société… qui a choisi d’investir sur mes compétences, et de financer intégralement ma formation.

Capitaliser des compétences professionnelles

Très concrètement, le MSc Banque et Assurance de l’INSEEC m’a apporté :

  • Une certification professionnelle de l’AMF
  • Une vision professionnelle et globale du secteur
  • Une méthodologie adaptée aux établissements financiers

 

Entreprendre à l’international

A l’avenir, je voudrais travailler pour un établissement financier international en Chine pendant 5 ans. Après avoir accumulé assez d’expérience, de connaissances, de fonds et de réseau, j’aimerais créer ma propre entreprise.

Profiter des opportunités, faire ses preuves

 

  • Osez communiquer avec les gens qui sont autour de vous et ne négligez pas les amitiés qui naissent à l’INSEEC !
  • Soyez passionné dans tout ce que vous faites !
  • Travaillez d’abord ! Et demander après…