Entrepreneuriat à l’honneur : 1 journée, 1 entrepreneur, 1 étudiant

« Promouvoir l’entrepreneuriat en rassemblant, durant une semaine, partout en France, toutes les initiatives publiques et privées » tel est le but de « 1 journée, 1 entrepreneur, 1 étudiant ». Cette démarche est menée depuis plusieurs années maintenant par EY en Aquitaine, acteur engagé dans la vie économique locale et qui a la volonté de transformer concrètement les ambitions. Concrètement ses ambitions sont :

  • Faire évoluer les mentalités
  • Développer l’esprit d’entreprendre
  • Faire de son territoire, une terre où entreprendre
  • Valoriser l’entrepreneur et le replacer au cœur de la société
  • Permettre à chacun d’agir en faveur de l’esprit l’entreprendre
  • Susciter les vocations …

 

EY, Citizen Entrepreneurs, la Banque Neuflize OBC et ABN AMRO qui étaient co-organisateurs depuis l’édition 2014, sont rejoints cette année par IXO Private Equity.

Avec ce partenariat, les organisateurs souhaitent permettre à de nombreux étudiants du Sud-Ouest de partager une journée complète avec un entrepreneur et de la vivre concrètement avec un « dirigeant d’entreprise ».

Pour cette nouvelle édition du 26 Novembre 2015, 50 binômes ont été formés sur Bordeaux, dont 10 constitués avec des étudiants des MSc&MBA INSEEC. Les jeunes élus ont donc eu la chance de passer une journée avec un entrepreneur bordelais et de l’accompagner dans ses vignes, usines, bureaux, à la rencontre de ses clients ou encore fournisseurs. Cette journée s’est clôturée par un cocktail dans les salons de la mairie de Bordeaux avec les binômes, responsables d’école et presse locale. Les dirigeants de Bordovino et du Groupe Arôme ainsi que leur étudiant respectif sont venus témoignés de leur expérience devant l’assemblée.

> Entrepreneuriat = Croissance = Création d’emplois

Le baromètre EY, réalisé par le cabinet d’audit et de conseil Ernst & Young met en avant l’entrepreneuriat comme moteur de croissance dans les pays membres du G20. Cette enquête montre le besoin essentiel de mettre en collaboration entrepreneurs, gouvernements et grands groupes pour relancer la croissance. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, près de 67 % des emplois créés, dans les pays de l’Union Européenne, l’ont été par des entrepreneurs.