Conférence de Vincent Gaillard, la gestion de crise par l’EPCR en temps de Covid-19

EPCR-INSEEC

Les étudiants des MSc & MBA de l’INSEEC Bordeaux ont eu l’opportunité de participer à la conférence Rugby Exceptionnelle sur le thème : « La Gestion de crise en temps de Covid-19 & la stratégie marketing envisagée par l’EPCR ». Vincent Gaillard, Directeur Général de L’European Professional Club Rugby était l’invité d’honneur de cette conférence. Il est aussi ancien de la BBA INSEEC et aujourd’hui Parrain de la promotion 2019 des MSc 2 du pôle Sport

L’European Professional Club Rugby ou EPCR est l’organe directeur et organisateur des 2 plus grandes compétitions européennes de rugby interclubs : l’European Rugby Champions Cup et l’ European Rugby Challenge Cup. Comme la plupart des entités dans le monde, elle aussi aujourd’hui subit les conséquences de cette crise. Stratégies Marketing, gestion des partenariats, communication de crise, tous les moyens sont mis en place afin de pouvoir pallier au mieux au ralentissement voir à l’arrêt total de l’activité lié au rugby.

Retour sur cette visioconférence animée par le Directeur des programmes Marketing & Management du sport, Thierry Lauret.

Dans un tel contexte, quelle est la Stratégie Marketing de l’EPCR ?

« Le marketing, à l’heure actuelle, c’est la gestion de crise. »

L’EPCR est en pleine réflexion quant à de nouveaux formats de diffusion de façon à générer plus d’intérêt de la part des sponsors.

Durant cette crise, les partenaires financiers auraient tout à fait été en droit de se retirer ou d’ exiger une compensation financière pour pallier au ralentissement de l’activité.  Heureusement pour l’EPCR, cela n’a pas été le cas d’ Heineken. En effet, Heineken fait partie de ses partenaires privilégiés depuis plus de 25 ans, durée assez exceptionnelle dans le milieu du rugby. Le programme « Les 25 années mémorables de la Coupe d’Europe » a été créé à l’occasion de cet anniversaire.

Finalement, les enjeux de cette crise résident principalement dans les performances liées aux plateformes digitales (réseaux sociaux mais pas seulement), dans la création de contenus ainsi que dans la diversification de leur modèle TV. En effet plusieurs choix stratégiques s’offrent à eux: rester sur un modèle TV traditionnel ou bien s’orienter vers de nouveaux entrants comme Amazon et Facebook.

Ces stratégies ont pour but de continuer à faire vivre la coupe d’Europe de Rugby au-delà des 9 semaines qu’elle représente.

Quel a été l’impact direct du Covid-19 dans l’écosystème du rugby ?

L’arrêt brutal des revenus en provenance des billetteries, du sponsoring et des abonnements aux chaines sportives est la première conséquence constatée.

Tous les pays sont touchés par cette crise. En Europe, les trains de vie des joueurs vont être revus à la baisse ainsi que les salaires.

Certains clubs pourraient être amenés à disparaître (comme par exemple le Club de Toulouse). Vincent Gaillard a confirmé que la situation était grave. De plus cette baisse de revenus attire de nouveaux acteurs que sont les fonds d’investissement. En prenant la direction de certains clubs, on peut craindre que ceux ci privilégient une vision financière court-termiste . La Fédération Internationale de Rugby, World Rugby,  aide au développement de la pratique amateur et est le premier soutien de l’activité de manière générale. Elle a un rôle fondamental pour que le système fonctionne. Si des fonds d’investissement prennent trop de place, la Fédération verra son pouvoir de décision diminuer notamment au niveau du choix du type et du montant des investissements à réaliser. Cela peut être inquiétant dans le mesure où le premier budget impacté de façon négative sera sans doute celui destiné à la santé des joueurs de rugby.

Quelles sont aujourd’hui les priorités de l’EPCR ?

La priorité de l’EPCR est de concentrer ses moyens et ses efforts dans la santé des joueurs, et donc en en investissant dans des caméras et médecins indépendants.

Quant à l’aspect environnemental, il vient dans un second temps. L’EPCR va intensifier les efforts notamment pour réduire son empreinte écologique notamment.

Enfin, l’aspect social et sociétal est également une des priorités de l’EPCR avec notamment la volonté de continuer à créer des emplois.

La saison de Rugby est-elle maintenue?  

L’EPCR  a pour souhait de finir la saison, c’est-à-dire d’assurer les quarts, demi et finale.

Pour Vincent, l’idéal serait de les organiser avec du public bien que cela soit peu probable. Il pourrait être tout à fait envisageable que les matchs soient joués en huit clos.  Si les matchs se déroulaient dans ces conditions, l’impact financier n’en serait pas très conséquent. En effet, la perte liée à la billetterie s’évaluerait à 5 millions d’euros, bien moindre que celle liée aux droits TV. Toute leur attention se porte donc sur leurs diffuseurs TV car c’est bien là où réside le plus gros de leur revenu.

Enfin Vincent Gaillard a déclaré l’avenement d’une nouvelle compétition qui portera le nom de « La Coupe du Monde des Clubs » qui aura lieu tous les 4 ans et se déroulera sur 4 ou 5 semaines. Actuellement les discussions se portent sur la date ce championnat d’Europe, son format et son modèle commercial.