Clément, gestionnaire de portefeuille à Genève

Témoignage de Clément Kalil, ancien étudiant en MSc Banque et Assurance, aujourd’hui Gestionnaire de portefeuille au sein de Pentagram SA à Genève.

Quel est votre parcours ?
Après l’obtention d’un baccalauréat économique et social avec une spécialisation en anglais, j’ai suivi des études supérieures à l’Université d’économie de Tours.  J’ai ensuite intégré l’EPSI (Ecole Supérieure des Professions Immobilières) de Paris. J’y ai obtenu une Licence spécialisée en affaires immobilières regroupant l’ensemble du savoir juridique, fiscal et de la construction. Durant ces trois années de Licence, j’ai effectué de nombreux stages dans des domaines variés de l’immobilier (construction, vente et diagnostic etc.).
J’ai été ensuite admis aux MSc & MBA de l’INSEEC à Paris en MSc 1 Finance Bancaire puis en MSc 2 Banque et Assurance. Le rythme intensif des cours, alterné entre l’école et l’entreprise m’a permis d’effectuer trois stages et d’acquérir ainsi une solide expérience professionnelle: j’ai d’abord été Assistant gestionnaire de portefeuille chez Platinium Gestion, puis Conseiller privé au Crédit Agricole Banque Privée avant de devenir Assistant directeur Asset management chez PKB PrivatBank Switzerland. Aujourd’hui, je suis Gestionnaire de portefeuille junior au sein de Pentagram SA à Genève. En parallèle de mon activité professionnelle, je suis également une formation à l’Université de Moscou afin d’élargir mes connaissances et compétences dans la finance.

Pourquoi avez-vous intégré le MSc Banque et Assurance?
J’ai intégré le MSc Banque et Assurance car c’est une formation axée tant sur le domaine bancaire qu’assurantiel. Deux métiers qui sont aujourd’hui indissociables dans la plupart des institutions financières. En effet, si l’on gère le patrimoine d’un client, il faut être capable de le conseiller à la fois sur ses finances et ses assurances, pour lui et ses proches.

Pourquoi avez-vous choisi l’INSEEC MSc & MBA ?
L’INSEEC est de plus en plus reconnu par les entreprises à l’étranger. D’autres écoles le sont également mais leurs formations ne m’intéressaient pas. Après avoir effectué de nombreuses recherches, je peux vous assurer que peu d’écoles proposent des spécialisations aussi pointues. J’ai donc choisi l’école qui pouvait me fournir la formation la plus adaptée à mon projet professionnel et dont le rayonnement aussi bien dans l’hexagone qu’à l’international m’aiderait à entrer dans la vie active. La preuve, grâce à l’INSEEC, j’ai réussi à atteindre mon objectif !

Quelles matières vous ont particulièrement intéressé au cours de cette formation ?
L’ensemble des enseignements techniques acquis durant ma formation à l’INSEEC cadrent parfaitement avec la réalité de l’entreprise. Par exemple, les matières dispensées en Ressources Humaines en MSc 1 Finance Bancaire me sont très utiles dans mon quotidien, puisque je suis amené à fournir un avis lors de nos recrutements. Les cours de « Fiscalité des personnes individuelles » et « Marchés financiers » m’ont particulièrement intéressé, notamment pour leur aspect technique et pratique, avec des enseignements immédiatement  applicables dans la vie professionnelle.

Quel est votre souvenir le plus marquant de votre formation à l’INSEEC MSc & MBA ?
La remise de diplôme reste pour moi un des moments les plus marquants de mon passage à l’INSEEC. Comme l’événement s’est déroulé un an après la fin des cours, je pensais déjà faire partie des Anciens et avoir été oublié ! Mais je me trompais, l’Ecole nous a montré à quel point elle comptait sur nous pour la faire vivre. J’ai compris qu’elle nous était aussi redevable autant que nous l’étions envers elle.

Pouvez-vous me parler de votre métier au sein de votre entreprise ?
Je suis Co-gestionnaire de la partie « Action des comptes » d’une société privée de gestion. Mon rôle consiste à choisir les titres qui composent nos portefeuilles clients. Ma clientèle est internationale. Cette mission représente 50% de mon temps de travail. L’autre moitié est dédiée aux relations administratives avec nos banques dépositaires, à l’écoute de leurs idées d’investissement et aux rendez-vous clientèle.

Si vous aviez un message à faire passer aux futurs étudiants ?
Vous devez  impérativement trouver des stages qui vous permettront de vous démarquer de vos camarades, d’élever votre niveau et de dépasser votre formation. Ce sera, autant que votre diplôme, une réelle valeur ajoutée au sein des entreprises auxquelles vous postulerez à la fin de vos études. Il n’appartient qu’à vous de réussir et de vous vendre : à formation égale, la différence se fera sur votre personnalité et votre soif de partage et de savoir. Tous les métiers sont accessibles. Essayez de viser plus haut à chaque nouveau stage. Pendant votre formation, la priorité n’est pas la course au salaire mais à l’évolution professionnelle. Si vous ne trouvez pas l’opportunité de vos rêves en France, vous la trouverez à l’étranger ! Enfin, votre envie d’apprendre ne doit jamais s’arrêter. Votre remise en question doit être quotidienne. Apprenez de nouvelles langues, mentionnez-le sur votre CV et faites le savoir ! Les entreprises apprécieront !