Charlotte Guido, en MSc 2 Trade Marketing, Distribution et Développement Commercial, et en alternance au sein du groupe SMCP

En parallèle de son MSc 2 Trade Marketing, Distribution et Développement Commercial suivi sur le campus INSEEC Chambéry, Charlotte Guido occupe le poste de conseillère de vente, en formation de responsable au sein du groupe SMCP, aux Galeries Lafayette de Chambéry.
Cette passionnée de mode nous ouvre les portes de son univers.

Le droit… mène à tout ! Aux études de commerce, même. C’est le début du parcours de Charlotte Guido, qu’elle décrit ici :

« Après l’obtention d’une licence de droit privé, j’ai décidé de me tourner vers le commerce. A mon sens, il est complémentaire de l’enseignement que j’ai reçu en faculté.
En parallèle de ces études de droit, j’ai travaillé pendant deux ans en tant que conseillère de vente au sein d’un point de vente aux Galeries Lafayette de Chambéry. J’étais sur le stand Suite 341, comprenant trois marques issues d’un même groupe : Sandro, Maje et Claudie Pierlot, du groupe SMCP, leader mondial du luxe accessible.
Cette expérience m’a permis de m’ouvrir au domaine du commerce et de trouver ma voie. Étant très épanouie dans mon travail et dans ce groupe, j’ai décidé de poursuivre dans un cursus qui m’a permis d’allier ces deux domaines : le commerce et la mode. Grâce au système de l’alternance, j’ai pu continuer de travailler au sein du groupe SMCP pour deux années supplémentaires. »

Voilà donc Charlotte pleinement intégrée au sein du MSc 1 Management commercial.

Puis, depuis cette année, en MSc 2 Trade Marketing, Distribution et Développement Commercial à l’INSEEC campus de Chambéry.

Pour devenir, bientôt, responsable d’une grande Maison ?

L’étudiante a poursuivi son chemin au sein de la même entreprise.

« Actuellement, je suis conseillère de vente, en formation responsable. Nous sommes une équipe de deux personnes, la responsable et moi-même. De ce fait, les missions confiées sont très variées.
Bien évidemment, la première mission est la vente, et l’analyse quotidienne, hebdomadaire et mensuelle des chiffres (CA, familles de produits vendues, indicateurs de vente…). Mais également, la réalisation des vitrines et du merchandising, la réception des livraisons hebdomadaires, l’envoi biannuel des retours collections, le traitement des litiges clients, et la préparation des opérations commerciales (phoning, étiquetage…).
Les tâches sont très diverses et cette liste non-exhaustive. Aucune journée ne se ressemble, c’est ce qui me plait dans mon travail. »

Charlotte souhaiterait continuer à travailler dans la mode et le management. Avant, d’intégrer, et c’est son objectif une Grande Maison.  Quand on vous dit que le droit mène à tout…