Armel : sa carrière américaine dans la finance

Armel Ahidazan Etats-Unis Carrière Finance

Armel Ahidazan, à droite sur la photo, est diplômé du MSc Finance d’Entreprise et Ingénierie Financière. Il travaille aujourd’hui aux Etats-Unis en tant que Junior Finance Manager au sein de BP2S – BNP Paribas Securities Services. Depuis son bureau new-yorkais, il nous raconte son parcours et ses objectifs de carrière.

 

En quoi consistent vos missions au quotidien ?

Je travaille en duo avec Geoffroy GUEZ (CFO de BP2S Americas) sur de multiples sujets relatifs à la finance et la stratégie.

Nous avons un panel de missions très vaste qui s’étend de la gestion des effectifs Amériques du Nord et du Sud, à la validation, l’intégration ou et l‘implémentation d’une nouvelle activité/client/entité dans notre périmètre. Nous avons par exemple, récemment travaillé sur la création et l’intégration d’un nouvel hub à Denver (200 nouveaux employés et 3 nouvelles activités). Une grande partie de cette gestion passe par l’analyse financière de nos différentes activités.

 

Quels sont les aspects de votre travail que vous appréciez le plus ?

L’aspect que je préfère sans nul doute est le fait d’avoir une vision globale des activités et des challenges de BNP. Cela implique une exposition à énormément d’informations stratégiques confidentielles et un lien direct avec le top management. La rigueur est donc indispensable pour ce type de position.

 

Quel a été votre parcours avant d’obtenir ce poste aux États-Unis ? Comment l’avez-vous décroché ?

Auparavant, j’ai travaillé à la direction des opérations de Natixis à Paris et également à la direction financière de Ferrero international au Luxembourg. Pour obtenir mon poste actuel, je suis passé par le processus classique en postulant sur le site de BNP Paribas. Après plus de trois mois d’entretiens, j’ai été le candidat retenu pour le poste. Trois mois supplémentaires ont été nécessaires pour mettre en place toute la logistique pour mon arrivée aux USA comme le visa, le logement, le déplacement des bagages etc.

 

Pourquoi avoir choisi la spécialité Finance d’Entreprise et Ingénierie Financière ?

J’ai choisi cette spécialité parce qu’il s’agit d’un programme complet. Il permet de développer simultanément les softs et hard skills. De plus, les modules étaient tous dispensés par des intervenants professionnels extrêmement compétents et disposés à prendre le temps de nous épauler sur des sujets aussi bien scolaires qu’extra scolaires. Je mentionnerais ici spécifiquement le directeur de mon programme Jean Philippe BELLANDO et la tutrice de mon mémoire Christel MONNET, qui ont tous deux particulièrement marqué mon passage à l’INSEEC de leur soutien.

 

Quels étaient vos objectifs en intégrant les MSc & MBA INSEEC ? Ceux-ci ont-ils été satisfaits ?

Mon principal objectif en intégrant le MSc & MBA de l’INSEEC était de sortir de ma formation avec les connaissances et les compétences suffisantes à l’exercice d’un poste à fonction dans le secteur de la finance comme celui que j’occupe actuellement. Objectifs qui selon moi ont été atteint.

 

Quelle a été pour vous la valeur ajoutée de cette formation au regard de votre carrière professionnelle ?

La première valeur ajoutée est la possibilité d’effectuer une formation en alternance. C’est le type de cursus que j’ai choisi et qui permet d’évoluer simultanément au niveau scolaire et professionnel.

L’autre plus-value, ce sont les mises en situation comme les business games.  C’est pour moi un paramètre très important de la formation. Ils permettent d’interagir avec d’autres fonctions présentes dans chaque entreprise (Commerce, HR, Marketing…). De plus ces business games sont encadrés par des intervenants ayant également une vision professionnelle et pratique, ce qui permet d’avoir un aperçut direct de ce que le marché de l’emploi recherche.

 

Avez-vous des conseils pour les étudiants qui souhaitent avoir une carrière dans ce secteur ?

La finance et plus précisément les marchés financiers sont des disciplines qui ne seront jamais amenés à disparaitre. Ceci étant dit, ce sont aussi des secteurs qui sont en totale restructuration.

On entend souvent parler de digitalisation, de robotisation et de transparence de l’information financière, je pense que c’est au cœur des banques que ces changements sont les plus frappants. Il semble évident que nous ne pourrons plus exercer le même métier durant l’intégralité de notre carrière. Dans ce sens, une industrie pérenne et en pleine mutation est selon moi le meilleur environnement pour évoluer avec le changement.

Le conseil que je peux donner aux étudiants, est de rester informés de manière continue, sur les marchés financiers et l’actualité en général, car les deux sont intimement liés. Et surtout de rester concentrés sur leurs objectifs. Le diplôme qu’ils obtiendront en sortant de MSc & MBA INSEEC, n’est pas une finalité mais simplement le commencement de leur, je l’espère, excellente carrière. Alors restez centrés sur vos objectifs.

 

Comment envisagez-vous la suite de votre carrière professionnelle ?

Une carrière professionnelle est toujours différente de ce que l’on imagine. Elle est très souvent ponctuée de difficultés. Il faut alors savoir évoluer et saisir le meilleur de chaque situation. Je préfère ne pas m’avancer. Je dirais alors simplement que j’ai de grands objectifs que j’espère atteindre (finger crossed).