Camille Renaud en MSc 1 Luxury Management et en alternance au sein l’Auberge du Père Bise – Jean Sulpice à Talloires

Actuellement en MSc 1 Luxury Management au sein du campus de Chambéry à l’INSEEC, Camille Renaud travaille dans un prestigieux établissement : l’Auberge du Père Bise – Jean Sulpice à Talloires un hôtel 5* connu et plus que reconnu.
La passionnée du secteur du luxe a accepté d’ouvrir les portes de son métier au quotidien et de l’apport transmis par l’INSEEC notamment. Focus, en luxe.

Entre le sport et le luxe, il y a parfois un (petit) pas.
Et Camille Renaud l’a aisément franchi, elle va en effet nous le prouver :

« J’ai d’abord terminé le lycée avec un Bac ES Sport-études water-polo à Strasbourg. Puis, j’ai décidé de poursuivre avec un BTS Tourisme. J’ai d’ailleurs effectué un stage dans un Hôtel 4* et une alternance sur la deuxième année dans un Hôtel 3* en tant que réceptionniste à Strasbourg. L’année dernière, j’ai poursuivi avec un Bachelor en Management de l’hôtellerie du luxe à la Luxury Hotelschool de Paris. J’ai donc voulu m’orienter définitivement dans cette branche. C’est pour cela que j’ai décidé d’intégrer le MSc Luxury Management au sein de l’INSEEC Chambéry », avance Camille.

Ce Master était la suite logique de son parcours dans l’hôtellerie et le monde du luxe.
En preuve de son sérieux et de son projet, l’étudiante travaille désormais, en alternance, au sein de l’Auberge du Père Bise – Jean Sulpice à Talloires.

Devenir manager, dans le futur

« Je travaille dans cet hôtel 5*, où je suis Assistante Chef de Réception. J’ai pour but d’accueillir le client et de le suivre tout au long de son séjour dans notre établissement afin de rendre son expérience unique, ce qui est très enrichissant au quotidien ».

Camille apprécie en parallèle tout ce qu’elle peut voir au sein de l’INSEEC Campus de Chambéry.

« L’INSEEC m’apporte des connaissances que je ne peux pas acquérir forcément en entreprise. C’est donc un plus dans le monde du travail. Nous sommes toujours entourés d’intervenants qui ne sont pas professeurs pour la plupart, mais qui ont souvent de très beaux métiers dans le monde du luxe. Ceci me permet de pouvoir mettre en pratique plus rapidement ce que l’on m’explique à l’école », poursuit l’étudiante, souhaitant poursuivre évidemment dans ce domaine, afin de progresser et d’évoluer dans la hiérarchie.

« J’ai pour ambition de devenir manager un jour. Mais avant cela, je souhaite voyager et approfondir mes connaissances hôtelières autour du monde. »