Benjamin Reillat, promo 2012, créateur de Full Adgency

Benjamin Reillat a obtenu en 2012 un MSc&MBA Marketing Digital & E-Business à l’INSEEC. Après avoir acquis de l’expérience au sein des entreprises bordelaises les plus influentes du secteur : CDiscount, ConcoursMania et Kaizen Marketing, il est aujourd’hui créateur de sa propre agence Web Marketing : FULL ADGENCY.

 

Quel a été votre parcours scolaire et professionnel ?

Après un BEP Comptabilité, puis un BTS Négociation Relation Client et un DESS en Marketing, j’ai intégré les MSc&MBA INSEEC Bordeaux, en me spécialisant en Marketing Digital et E-Business.

Mon stage de 1ère année chez CDiscount a été révélateur grâce aux missions opérationnelles que j’ai pu effectuer. Cette expérience a renforcé l’idée que je souhaitais évoluer dans le secteur du marketing digital. Au cours du MSc&MBA 2ème année à l’INSEEC, j’ai suivi un cours avec M. Julien Parou, Fondateur et PDG du Groupe ConcoursMania. Cette rencontre m’a permis de décrocher un stage dès le premier semestre en rythme alterné dans cette entreprise.

Pour mon stage de fin d’études, grâce au réseau développé lors de mes expériences précédentes, j’ai été embauché en CDI chez Kaizen Marketing Group. Au bout d’un an et demi, j’ai décidé de créer ma propre agence.

 

Aujourd’hui, où en êtes-vous sur le plan professionnel?

Depuis 2 ans, je dirige Full Adgency une agence de Web Marketing et… je vous l’annonce en exclusivité : nous venons d’ouvrir une cellule Start up afin de développer de nouveau projet dans le numérique.

 

Avez un retour d’expérience de quelques années, pouvez-vous nous dire ce que vous a apporté votre MSc&MBA à l’INSEEC ?

L’INSEEC m’a apporté avant tout un réseau, à Bordeaux mais pas seulement. L’INSEEC est une grande famille, le réseau y est vaste et riche. C’est primordial de s’y intéresser dès l’entrée à l’école. Ce réseau vous suivra pendant toute votre carrière.

 

Vous revenez maintenant à l’école pour participer à nos événements en tant que professionnel, qu’est-ce que cela vous fait ? 

Je suis ravi de pouvoir revenir à l’INSEEC pour transmettre mon expérience et faire partager aux étudiants les problématiques de la vie active.

Lorsque j’étais sur les bancs de l’école, j’étais moins même fasciné par les professionnels qu’on avait la chance de rencontrer. J’espère pouvoir faire de même avec les étudiants actuels.

Avoir un retour d’un ancien est toujours plus parlant et est une source de motivation supplémentaire.

 

Quelles compétences recherchez-vous en tant que recruteur potentiel chez un jeune diplômé ?

Avant tout, nous cherchons des candidats avec de l’expérience professionnelle : stages, alternance, etc. A profil égal, avec un parcours scolaire similaire, un jeune diplômé pourra faire la différence s’il a cumulé des expériences professionnelles au cours de ses études.

4 mots clefs pour un bon candidat: auto-formation, expériences, autonomie et curiosité.

 

Si vous aviez un message à faire passer aux futurs étudiants et aux jeunes créateurs d’entreprise?

Deux conseils : Constituer son réseau et savoir bien s’entourer.

Il faut rester à l’écoute, discuter avec les intervenants de l’INSEEC, rencontrer le maximum de professionnels et savoir se créer des opportunités.