3 conseils pour devenir un (très) bon responsable marketing

3 conseils pour marketing

Dans cette série d’articles, les directeurs de programmes du campus de Lyon distillent leurs précieux conseils dans leurs domaines d’expertise. Aujourd’hui, Anne-Laure Decarsin, directrice du MSc 2 Marketing, Communication & Stratégies Commerciales, vous donne 3 conseils pour devenir un (très) bon responsable marketing.

 

1. Etre à l’écoute des consommateurs et de son marché, le b.a.-ba du responsable marketing

L’écoute de ses clients et de son marché est la pierre angulaire de la stratégie marketing. On ne demande pas au responsable marketing d’être omniscient, il ne détient pas toutes les réponses mais son expertise consiste à savoir trouver ces réponses auprès de ses consommateurs, actuels ou prospects.

Son rôle est de savoir faire parler son client et de l’écouter de manière active afin d’identifier ses attentes, avant et mieux que les concurrents.

Il doit ensuite repérer et choisir parmi toutes ces données récoltées celles qui vont faire la différence sur son marché, les données les plus créatrices de valeur pour le consommateur. Il va alors structurer ces données clés en une proposition marketing ambitieuse, unique, simple et cohérente vs l’histoire de la marque pour séduire et inspirer ses consommateurs et les placer au cœur de sa stratégie.

 

2. Etre capable de penser différemment de ses concurrents

Le leitmotiv en marketing est de savoir « décadrer»…

Ce néologisme très en vogue insiste sur une habilité essentielle du responsable marketing : être capable d’envisager une problématique marketing sous un angle radicalement différent de ce qu’on a toujours fait jusque là sur notre marché.

Le responsable marketing doit être en veille permanente et savoir regarder ce qui se fait à l’extérieur de son marché avec un œil neuf, pour s’inspirer de ce qui fonctionne ailleurs et chercher à l’appliquer à son propre marché.  Cette volonté de repérer ce qui se fait de mieux sur d’autres marchés, d’autres cibles, lui permet de rester en permanence dans une démarche dynamique de création de valeur pour les consommateurs, les clients, les partenaires et donc pour l’entreprise.

Cette curiosité insatiable lui permet de détecter avant les autres la pépite créative qui lui permettra de réinventer son marché et d’innover pour prendre une longueur d’avance sur ses concurrents.

 

3. Savoir s’adapter en permanence

Cette exigence en terme de souplesse et de capacité d’adaptation est au cœur même du métier de responsable marketing : la diversité de ses missions lui demande d’être à la fois très terre à terre, pratico-pratique, organisé, méthodique, proche du terrain, telle une fourmi besogneuse tout en étant capable, l’instant suivant, de prendre de la hauteur sur une problématique stratégique et d’être un visionnaire, apte à voir plus loin que les autres, tel un aigle royal.

Il doit aussi avoir la capacité de s’adapter à une grande diversité de marchés, d’organisations internes, à des environnements économiques ou législatifs très évolutifs et bien sûr à un consommateur en constante évolution, très informé et toujours plus exigeant.

Le responsable marketing ne doit jamais rien tenir pour acquis et être à même de se remettre en question en permanence.

La bonne nouvelle, c’est qu’on ne s’ennuie jamais dans ce métier passion ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

anne laure decarsin directrice marketing

Anne-Laure Decarsin

Directrice du programme MSc 2 Marketing Communication & Strategies Commerciales

MSc & MBA INSEEC – Campus de Lyon