Quentin Pinvidic, une vie de basket au MSc Marketing et Management du Sport

A 29 ans, il est l’un des étudiants du campus Inseec U. Chambéry les plus expérimentés. Dans le cadre de son MSc2 Marketing et Management du Sport, Quentin Pinvidic effectue sa période de professionnalisation dans une agence de recrutement, d’accompagnement et de gestion de carrière de joueurs de basket. Avec un vrai projet et une passion de son sport indéfectible.

La vie Quentin vibre au rythme des dunks… Originaire d’Alsace, il est tombé dans la marmite du basket depuis tout petit. Il en a fait une force et a construit, au fil des années, un véritable projet professionnel. Pourtant, rien n’avait débuté comme cela, scolairement parlant. Titulaire d’un Bac STMG option mercatique, Quentin voulait s’orienter vers la communication et le merchandising. Après un passage à l’ESC Dijon dans le cadre d’un Bachelor Business International, Quentin effectue deux séjours, via Erasmus, dont un en Allemagne.

« J’ai fait un stage à Stuttgart en tant que chargé d’affaires à la fin de mes études. Je voulais vraiment me lancer dans la vie active et j’ai donc poursuivi car ils m’ont embauché. Je travaillais dans la commercialisation de séjours linguistiques B to B et je devais développer un portefeuille clients. Je me suis rapidement rendu compte que c’est aux contacts des clubs professionnels que je voulais travailler dans ce milieu ».

Il entraîne aussi les jeunes

Alors, il repart dans sa région natale, l’Alsace, et plus précisément dans son club de basket, Kaysersberg, en tant qu’entraîneur de jeunes. Un renouveau.

« Ils m’ont rapidement proposé de travailler en tant qu’analyste statistiques ; la deuxième saison, je suis passé coach assistant. Ça m’a fait prendre une toute autre dimension tactique notamment. La troisième année, j’ai suivi une formation plus poussée d’analyste auprès de la fédération française de basket. Cela a été une belle période car elle s’est terminée par une victoire en Coupe de France, à Bercy. Et à ce moment-là, j’ai été recruté par l’agent d’un des joueurs du club qui m’a proposé de reprendre mes études et de travailler dans son agence. »

Et le voilà, depuis deux ans, au sein du campus de Chambéry, en Master Management du Sport en parallèle de ses missions dans l’agence savoyarde notamment la recherche de nouveaux profils de joueurs. Et l’Inseec dans tout cela ?

« L’école m’a apporté une vraie visibilité sur plusieurs métiers. J’ai vu notamment l’importance de la communication dans la stratégie globale du sport. »

Qu’on se le dise, Quentin Pinvidic n’a pas fini de gravir les échelons du basket français.